The Mighty Blog

Invincible #113-114

Pour rattraper le retard de l'été et afin de vous offrir les critiques des épisodes des séries que nous suivons et de continuer à vous en parler. Du coup, nous allons tenter un nouveau format de critiques plus courtes et à propos de plusieurs titres. Cela ne veut pas dire que nous mettons de côté notre format de critique habituel. Bien loin de nous, cette idée. Cela nous permettra de couvrir plus de séries. Pour inaugurer ce format, voici la critique de deux épisodes de Invincible de Robert Kirkman et Ryan Ottley.

Robot a décidé de changer la face du monde en éradiquant tous les super-héros - donc ses anciens alliés - afin de diminuer les risques de morts sur Terre. Et il est prêt à tout afin d'y arriver même de combattre son ancien ami, Invincible, de s'en prendre à la copine enceinte de ce dernier et de se débarrasser de ses amis même les plus proches...

Invincible-113-CoverInvincible #113

Image Comics • Par Robert Kirkman & Ryan Ottley • $2.99
Comme je l'avais prévu - sans grand mérite, Robert Kirkman utilise une pirouette pour relativiser les événements dramatiques de l'épisode 111. Mais aussi celui de l’épisode précédent. En tout cas, le scénariste temporise le rythme et il utilise habilement les pistes qu'il a lancé ces derniers épisodes. Au moins Mark a enfin un moment de répit et, ça tombe bien, il avait quelque chose à faire de plus important que de combattre Rex. Un épisode qui fait du bien au moral du héros tout en préparant pour la suite et qui me réconcilie avec la série. La partie graphique est quant à elle toujours aussi excellente.

Invincible -114-CoverInvincible #114

Image Comics • Par Robert Kirkman & Ryan Ottley • $2.99
Amour. Trahisons. Amitié. Voilà comment on pourrait résumer cet épisode. Suite au dernier episode, Mark se retrouve revigoré et encore plus motivé pour mettre fin à la pacification extrême de Rex sauf que les alliés du héros ont tourné leur veste. Dans cet épisode, Kirkman nous montre le vrai visage de Rex et, dans un sens, on retrouve l'ami de Mark. L'écriture de Kirkman est assez maligne pour qu'on est presque de la compassion pour le personnage. Mais la scène choque - et cette fois, il n'y a pas de gore - reste la trahison d'un des héros de la Terre qui collabore avec Rex. On termine tout de même l'épisode avec cette sensation que tout redeviendra à la normale bientôt. C'est à la fois frustrant et addictif. Je tiens à dire également, que la couverture signée Ottley de cet épisode est particulièrement somptueuse.