The Mighty Blog

Invincible #133

Le début de la fin

Robert Kirkman et Ryan Ottley amorcent le bouquet final de la série Invincible avec ce numéro 133. Faites le stock de mouchoirs, il faudra bien absorber ces litres de larmes...

Invincible, c’est un bébé devenu grand. A sa naissance, il se montrait innocent en servant une fraîcheur sympathique à la croisée des aventures d’un Peter Parker. Puis, il a manifesté rapidement sa nature extrêmement turbulente, bouleversant sans tarder son statu quo. Derrière la bravoure d’Omniman, véritable Superman, se cache un être malfaisant cherchant à asseoir son peuple Viltrumite sur Terre. Un secret qui éclate au grand jour et précipite un combat monstrueux contre son fils Mark, totalement dévasté par cette trahison. Une géniale trame de départ qui a su être exploitée à fond au travers d’un développement absolument abouti. Soyons plus précis : 15 années de développement. Et encore un an de prévu.

Invincible, c'est une oeuvre qui pourra être décortiquée autant sur l'évolution de son récit que son impact dans l'industrie du comics. Les relations humaines, ça il s'est manier Robert Kirkman ou le maître burné derrière la série The Walking DeadVoir Mark mûrir, la romance avec Eve se développer, l'estime pour son père se cicatriser, les tensions avec Rex s’accroître... autant de passionnantes étapes enterrant rapidement l'innocence de la série au profit d'une maturité sombre, sanglante et totalement savoureuse. "The best superhero comic in the universe", putain que oui. Toute chose a une fin, et on est prêt à s'en prendre plein la gueule.

Invincible, c'est donc une épopée triomphale qui lance son sprint final avec ce numéro 133. Kirkman sert un chapitre mêlant à la fois profonde tristesse et sublime joie. On débute directement après la fin bouleversante du précédent numéro, laissant un cadavre derrière lui. Cette perte fait très mal aux membres de la famille Grayson, surtout pour Mark qui est complètement écroulé, frustré et en quête de vengeance. La cérémonie de commémoration est vraiment émouvante, d'une belle justesse dans la mise en scène du dessinateur Ryan Ottley. La joie, elle vient ensuite avec l'officialisation de l'union entre Mark et Eve, tout deux portant le nom de Grayson. Un moment touchant mais de courte durée car, ensemble, les mariés s'engagent dans un projet commun : tuer le bourreau de leur défunt proche.

Invincible #133

Image Comics • "The End of All Things part 1 of 12"
par Robert Kirkman & Ryan Ottley • $0.25
Tristesse, joie, tristesse, joie... La famille Grayson semble constamment naviguer entre tristesse et joie. Espérons que Kirkman soit de bonne humeur pour sceller leur destin vers un happy end. Quoi ? Oui je sais que ça va être douloureux, saignant, tragique mais on peut quand même espérer...

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs