The Mighty Blog

Invincible #144

Invincible, c'est fini. Une des meilleures séries de super-héros se termine après 143 excellents numéros. Il restait à Robert Kirkman à réussir l'atterrissage, et dire qu'il avait la pression serait un euphémisme.  Avec l'aide de Ryan Ottley et Cory Walker, il est bien accompagné !

J'avais lu 125 numéros de la série d'un seul coup, et j'ai donc pu savourer ces vingt derniers numéros lors de leurs sorties. Pour son dernier arc en douze numéros "The End of All Things", Robert Kirkman avait décidé de ressortir toutes les menaces laissées en suspens, tous les non-dits, et de tout faire exploser. L'avant-dernier numéro avait lancé une dernière bombe atomique dans la série, qui est résolu ici.

Ecoutez, ça ne sert plus à rien de mentir. J'ai lu le numéro quatre fois depuis que je l'ai, et à chaque fois la même réaction: des larmes. Ce numéro est parfait, sans aucune contestation possible de ma part. Il n'y a rien à jeter. Je pourrais m'arrêter là, tant je n'ai pas les mots pour en parler, mais puisqu'il faut s'épancher, allons-y.

Kirkman ne fait pas une conclusion simple, il fait en fait un condensé de la série. Pas une redite, ni même un résumé de ce qu'il s'est passé comme un bête générique de fin. Non, il écrit une histoire indépendante, qui part dans une direction inattendue mais finalement bien familière, et il frappe fort. En rappelant les grands moments des 143 derniers numéros de manière organique et intelligente, il donne une très grosse dose de nostalgie à son lectorat, et réussit parfaitement le pari.

J'ai beaucoup ri, car le numéro référence la série sans jamais tomber dans le fan-service bas de gamme, et fait mouche à chaque fois. Les adieux à la série n'en sont pas vraiment, car il montre le devenir de chaque personnage, et nous pousse à imaginer d'innombrables histoires à vivre. C'est malin, et ça rend les moments émouvants encore plus forts. Je me suis aperçu que j'aime vraiment ces personnages, que j'ai finalement vécu des années de leurs vies, et que je perds là des gens que j'appréciais.

On aura vu un héros naître, aimer, souffrir, progresser et toujours aller de l'avant, jusqu'à cette page finale magnifique, qui vient conclure une décennie de réussite. Les deux artistes de la série reviennent pour dire adieu à leurs créations, avec toujours un immense talent aussi bien dans la mise en scène que dans les détails, et tout est là pour les fans de la première heure. J'ai eu l'impression de revivre ma première lecture du chapitre final de Dragon Ball, presque quinze ans plus tôt: je tourne une énorme page de ma vie de lecteur, et je sais que je n'aurai plus jamais quelque chose comme ça.

Invincible #144

Image Comics • "The End of All Things" Part 12 • Scénario : Robert Kirkman - Dessins : Ryan Ottley & Cory Walker - Encrage : Mark Morales - Couleurs : Nathan Fairbarn - Lettrage : Rus Wooton • $4.99

Merci pour tout, et bonne route !

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs