The Mighty Blog

Invincible Iron Man #4

Iron Man est toujours à la recherche de Madame Masque, qui rassemble des artefacts beaucoup trop puissants pour elle. Aidé par un vieil ennemi, ils risquent, d'après la couverture, de croiser une certaine rousse... Sauf si Brian Michael Bendis nous refait le coup de la couverture mensongère !

Évacuons dès maintenant les reproches : oui, Mary-Jane est sur la couverture, et oui, encore une fois chez Bendis, elle débarque comme une fleur sur les trois dernières pages, et n'est finalement pas du tout au centre du numéro. Si ça donne envie de hurler en lisant les Gardiens de la Galaxie, ici, ce n'est pas grave. Parce que Bendis, sans qu'on comprenne trop pourquoi, sort un des meilleurs épisodes d'Iron Man depuis très longtemps.

C'est simple, il y a tout dans ce numéro. L'humour charmeur de Tony Stark, avec en prime son côté un peu loser paumé qui lui donne une vraie âme depuis le début de ce run. De l'action superbement mise en scène par David Marquez, purement jouissive. De l'émotion à en revendre, et bien gérée pour une fois. J'ai pris un pied fou avec ce numéro, qui me réconcilie avec Bendis jusqu'au prochain épisode raté des Gardiens.

Iron Man se trouve donc face à des ninjas inconnus, dans un combat qui constituera un bon tiers du numéro. Là où je trouve Bendis chiant sur les numéros d'action des Gardiens, ici c'est absolument génial. On y revient, mais David Marquez est un génie du storytelling, et se fait franchement plaisir ici. C'est vivant, ça explose de partout, ça tranche, bref c'est un régal. En plus, les armures qu'il sort sont géniales, très inspirée et fun. Le combat fait aussi bien avancer l'action, et débouche sur une des plus jolies scènes de l'année.

Il y a un an, un jeune garçon du nom de Max Levy a fait parler de lui grâce à son père, qui a fait beaucoup de bruit pour son fils en ligne. A ce moment-là, Bendis a promis au garçon qu'on entendrait parler de lui. Un an plus tard, le gamin apparaît dans ce numéro, dans un service d'hôpital pour enfants malades. La suite va forcément émouvoir, et vous pourrez en entendre parler un peu partout sur Internet. Dans tous les cas, c'est touchant, très drôle, et bien plus humain que tout le reste.

Cela permet de donner un nouveau visage à Tony, qui est passé par des périodes sombres durant l'ère Hickman et Superior Iron Man. Du coup, on a un personnage humain, plein de failles et d'errements, mais finalement très touchant. On a trois grosses scènes, de nouveaux personnages, de l'action et des mystères, et en plus la construction du personnage est digne des meilleures travaux de Bendis.

Invincible Iron Man (2015-) 004-000Invincible Iron Man #4

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & David Marquez • $3.99
Alors oui, MJ débarque comme une fleur à la fin, et pourrait bien ne faire qu'un passage éclair dans la série. Mais sincèrement, on s'éclate tellement dans l'ensemble qu'on pardonne tout à Bendis. C'est brillant, et ça rappelle qui est le patron.