The Mighty Blog

Invincible Iron Man #5

Fin du dernier arc pour Iron Man, avec un programme plutôt chargé : des  démons, des anciens méchants, une rousse pas contente, et...des copains de boucs ?

Tony Stark finit sa traque de Madame Masque, qui a rassemblé des objets mystiques pour gagner un pouvoir qui la dépasse. Aidé "d'un certain personnage" (si vous avez lu la fin de Secret Wars, ou le premier numéro de la série vous voyez de qui je parle), ils débarquent tous dans le nouveau club de Mary-Jane Watson, qui va évidemment mal le prendre. Forcément, un affrontement mystique dans votre club, ça fait des dégâts...

Noisybear le dit souvent, Brian Michael Bendis est un auteur qui se lit mieux en volumes reliés plutôt qu'en mensuel. Il a raison, mais pour une fois, sa série Iron Man fera non seulement un volume incroyable, cette conclusion est complètement géniale. Encore une fois, on sent que Bendis fait un travail fabuleux avec ses artistes, et là, la fusion avec David Marquez est phénoménale. Le format numérique fait de vraies merveilles, les personnages sont somptueux, et le gros combat du numéro force le respect. Il occupe une bonne partie du numéro, mais en plus d'une claque visuelle, on se régale aussi avec l'histoire.

Bendis arrive en effet à rendre ce numéro génial alors qu'il ne s'y passe pas grand chose. Hormis un énorme combat, et une offre d'emploi, rien ne fait progresser le personnage. Pourtant, c'est une histoire qui a un caractère "définitif" pour le personnage, car elle donne une parfaite image de ce qu'est le nouveau Tony Stark. Loin du Tony Supérieur d'avant Secret Wars, celui-là est calé sur celui des films, en encore plus fun. Les vannes fusent de partout, le Tony un peu paumé est merveilleux, et les autres personnages sont tous géniaux. C'est agréable de revoir MJ vu que Dan Slott ne s'en sert pas sur la série Spider-Man, et son rôle pour l'avenir promet beaucoup.

Vraiment, si son Tony a un côté très gamin (peut-être accentué par le trait très clair et léger de Marquez), notamment dans certaines vannes (celle avec le Docteur Strange est un peu déplacée mais marche tellement bien), ça rend la lecture géniale. Tout est réussi dans ce numéro qui en devient presque un peu insolent de maîtrise, des dialogues à la mise en scène. J'aurais tendance à être méfiant pour la suite, vu que David Marquez arrête la série (pour dessiner Civil War 2 ?), et que c'est un Mike Deodato beaucoup trop sollicité qui prend le relais. En attendant, cet arc aura été parfait de bout en bout, et un excellent début d'une série qu'on espère longue.

Invincible Iron Man (2015-) 005-000Invincible Iron Man #5

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & David Marquez • $3.99
Reconnaissons à Bendis une chose : il maîtrise Tony Stark, et fait des merveilles sur le titre. Épaulé par un dessinateur irréprochable, il termine son premier volume de la plus belle des manières : en redéfinissant son personnage, en lui rajoutant un casting génial pour l'entourer, et en le rendant humain.