The Mighty Blog

Invincible Iron Man #8

Brian Michael Bendis, rejoint par Mike Deodato, continue de raconter les aventures d'Iron Man au Japon. Parti à la recherche de son ami Rhodey, il va trouver un vieil allié en route...

La couverture laisse présager qu'il y aura de l'action, et pour une fois elle ne ment pas: le numéro est explosif, Mike Deodato se fait plaisir entre les grands robots et les ninjas, et les combats sont ébouriffants. Sauf qu'on s'en fout, et que si c'est amusant de voir ça, Bendis écrit un titre sur trois potes, et c'est surtout ça qui compte.

Il ne s'y passe pas grand chose: la menace reste toujours floue, Mary-Jane reste une intrigue secondaire, et si on peut espérer des choses intéressantes du côté de l'IA de Tony Stark, le développement de l'intrigue est bien maigre. Pourtant, ça marche extrêmement bien, peut-être parce que Bendis se rappelle qu'il n'a pas que des super-héros en face de lui, mais surtout des humains. Du coup, tout le monde est naturel et crédible, ils se balancent tous des vannes, c'est hilarant, et donc génial.

Je ne comprends pas encore pourquoi je n'aime pas ses Gardiens de la Galaxie que je trouve vide, mais Bendis fait des merveilles sur un titre qui n'évolue pas forcément plus ici. Pourtant, son Tony Stark est adorable et plus humain que jamais, Rhodes a enfin la carrure qu'il mérite, et Spidey est absolument génial en renfort pour dire des bêtises. Il y a un rythme de folie, les dialogues et les bonnes idées s'enchaînent, chaque réplique fait mouche, et comme pour l'autre titre Iron Man, Bendis arrive à rendre ça naturel.

Là où certains auteurs écrivent des histoires intéressantes mais avec des personnages vides, Bendis prend son temps pour raconter quelque chose d'assez indéfini (je serais curieux de voir où est le lien avec Civil War 2), mais ses personnages sont géniaux. Sincèrement, vu qu'il n'est pas prêt d'écrire Peter Parker, je ne rêve que d'une chose : le voir écrire un "Tony Stark & Peter Parker Team-Up", où les deux deviennent des scientifiques qui sont les meilleurs amis et sauvent la planète. C'est un peu ce qu'on a là, un numéro simple, bien fichu, mais tellement plaisant qu'on lui pardonne tout.

Mike Deodato est en petite forme ces derniers temps, mais il s'en sort mieux que sur les épisodes précédents. Le traçage de ses silhouettes se voit assez, le visage de son Tony est raté, mais il y a tout de même une certaine énergie et une force qui sortent de chaque page. Les découpages sont géniaux, les combats et les mouvements font rêver, donc on lui pardonne tout.

Invincible Iron Man (2015-) 008-000Invincible Iron Man #8

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Mike Deodato • $3.99
C'est beau, c'est fun, et on prend son pied comme pas possible. Bendis fait des vraies merveilles sur ce titre, et on voudrait lire mille numéros comme ça par semaine. Vive les caleçons de Rhodey !