The Mighty Blog

Invincible Iron Man #9

Brian Michael Bendis et Mike Deodato Jr continuent le deuxième arc de Invincible Iron Man qui a emmené Tony Stark au Japon mais voilà qu'après avoir sauvé son ami Jim Rhodes, notre héros semble avoir disparu.

Après un épisode bourré d'action, Bendis temporise pour se concentrer sur le supporting cast de la série et comment il réagit à la disparition de Tony Stark. Tout le monde y passe : Friday, James Rhodes, Riri Williams, Amanda Perera et Dr Doom. Finalement, seule M.J. Watson n'est pas (encore ?) concernée.

En revanche, nous ne comprenons pas vraiment ce qui s'est passé entre le précédent épisode et celui-ci. Mais, à la vue de la fin de l'épisode, nous devrions avoir la réponse au prochain numéro.

Une autre chose importante se déroule dans cet épisode. Comme le montre la couverture, une nouvelle armure fait son apparition. Pour le moment, la situation est presque anecdotique. Mais, comme je l'écrivais sur la critique du prologue à Civil War II, je pense qu'elle gagnera en importance. À vrai dire, Marvel semble avoir l'intention de faire la même chose qu'elle a su faire avec Thor. Il suffit de regarder ce que l'éditeur a préparé avec le personnage en question dans la série War Machine (celle écrite par Ales Kot) et plus récemment dans la mini-série Armor Wars. Nous en reparlerons très bientôt, certainement pendant Civil War II.

Mike Deodato est toujours en forme. J'avoue que son nouveau découpage n'arrive plus à surprendre à force d'en abuser de la sorte depuis Original Sin. Mais, son gimmick n'est pas désagréable. Il faut néanmoins souligner quelques loupés sur les visages en début d'épisode et lors de la scène entre Victor et Amanda.

invincible- iron-man-009-coverInvincible Iron Man #9

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Mike Deodato • $3.99
La série Invincible Iron Man est très plaisante à lire. J'aime bien lorsque Bendis ose des épisodes différents comme celui-ci. Surtout qu'il décide de développer le supporting-cast aussi important que le héros en lui-même.