The Mighty Blog

James Bond: The Body #1

Après avoir été écrit par d'autres auteurs prestigieux (Warren Ellis, Andy Diggle), c'est au tour d'Ales Kot de venir se frotter au plus célèbre espion anglais, James Bond. Accompagné par le dessinateur Luca Casalanguida, l'auteur nous propose un premier numéro très divertissant.

La première scène montre James Bond torse nu en train de se faire ausculter par un médecin. Ce dernier travaille pour le MI6 et vérifie l'état de Bond après une opération. Les deux semblent s'apprécier et la situation donne lieu à un échange assez plaisant. C'est aussi l'occasion pour Bond de raconter sa mission - enfin, ce qu'il a le droit de raconter.

Bond a donc été balancé rapidement en France pour empêcher une tentative d'assassinat, sans plus de détail. Il explique donc au médecin, Dr. Vird, la façon dont il a procédé. On est pile poil dans un récit d'espionnage, assez classique. Une cible à protéger, plein de suspects potentiels et un lieu étranger. Mais c'est au niveau de la narration que ce numéro fait mouche. Le dialogue entre Vird et Bond est assez marrant, le premier n'hésitant pas à se moquer des actions parfois over-the-top qu'on trouve dans les histoires/films de James Bond. Et Bond a une façon assez particulière de relater les faits.

Si le numéro se tient très bien ainsi, Kot propose une ouverture à la fin de ce numéro, qui pourrait bien servir de trame principale pour son run. J'ai été agréablement surpris par ce premier numéro, ainsi que par les dessins de Luca Casalanguida. Le dessinateur a un style très agréable à l’œil, assez réaliste et son découpage est très agréable à lire.

James Bond: The Body #1

Dynamite Entertainment • Scénario : Ales Kot - Dessins : Luca Casalanguida - Couleurs : Valentina Pinto - Lettrage : Thomas Napolitano • $3.99

Ce numéro est très bon. Sur une base classique, Ales Kot propose une autre lecture de James Bond, avec un numéro finalement plein d’humour. La trame principale de son run n’est pas encore claire mais c’est prometteur. Surtout que la partie graphique du numéro est très solide.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs