The Mighty Blog

Jean Grey #2

Après un épisode de mis en place, l'histoire de la série Jean Grey débute seulement. Dennis Hopeless et Victor Ibañez emmènent la jeune mutante à la recherche de réponse concernant le Phénix mais, pour cela, elle doit rencontrer des gens qui ont porter l'entité astrale.

Jean Grey a eu une vision : le Phénix arrive, elle en est persuadée. Elle décide alors de prévenir tous ceux qu'elle connait pour les avertir du danger. Sauf que la science contredit ce qu'elle avance, il n'existe aucune trace du Phénix dans l'univers. Ce qui ne dissuade pas Jean de la véracité de sa vision, elle décide alors de trouver d'anciens porteurs du Phénix et leur demander un maximum d'informations à propos de l'entité astrale.

Le principal problème que j'ai avec cet épisode est de pouvoir le placer dans la chronologie actuelle. Il me parait évident qu'il se déroule avant les derniers épisodes de Mighty Thor parus, Quentin Quire étant encore avec Krakoa loin de toute civilisation. J'ai l'impression que cela se passe avant X-Men Blue, vu que Jean utilise Pikles pour se déplacer. Quelque part, cela ne gène pas la lecture mais empêche l'immersion totale. Le lecteur a besoin de ces informations pour foncer tête baissée dans une histoire.

Justement, l'histoire n'avance pas vraiment. Il semble que pour ce premier arc, Jean Grey va aller rencontrer des personnes qui ont été en contact avec le Phénix. Du coup, cela limite un peu  l'intérêt de la série. Surtout que dans cet épisode, nous n'avons pas une galerie de portraits mais plusieurs qui viennent interagir en même temps.

Si le rapport entre le Phénix et Hope, Rachel et Quentin est plutôt bien traité, Colossus et Magik sont clairement mis de côté - j'avoue avoir même oublié qu'ils avaient été l'hôte de l'oiseau. Pis encore, la principale protagoniste n'est que le vecteur qui lie plusieurs portraits et nous n'avons pas vraiment l'impression de suivre ses aventures. La plus grosse déception vient du fait qu'à la différence de s'indique la couverture, Jean ne va pas opérer une opération pour retrouver le Phénix avec des partenaires charismatiques.

Pourtant, le charme arrive à opérer. Le rythme est vraiment réussi et les personnages sont tous très bien caractérisés. Il y a aussi de la folie dans cet épisode avec des changements de lieux inattendus et des interactions décalées.

Mais c'est la partie graphique qui m'a le plus plu. En effet, Ibañez offre un travail remarquable, le meilleur que j'ai pu lire de lui. La page où on voit les freaks déboulés par centaine est impressionnante. Il arrive aussi à différencier Jean et Hope tout en respectant leur ressemblance. J'ai vraiment envie de continuer à suivre la série pour régaler mes yeux de la sorte.

Jean Grey #2

Marvel Comics • Par Dennis Hopeless & Victor Ibañez • $3.99
Hopeless décide d'emmener sa série dans une direction peu attendue mais qui ne met pas en valeur son personnage principal. Les interactions entre les personnages pourraient être plus touffues même si elles restent intéressantes. A voir ce que va donner l'histoire mais, côté dessins, nous en avons pour notre argent.