The Mighty Blog

Jessica Jones #18

Brian Michael Bendis et Michael Gaydos disent "au revoir" à leur création, Jessica Jones.

Je pense que cela doit être compliqué pour Bendis et Gaydos d'écrire un "ultime" épisode des aventures de Jessica Jones mais, Bendis trouve un très moyen en faisant qu'un de ses gimmicks comique devienne une enquête de la célèbre détective privée.

Durant toutes ses années chez Marvel, Bendis a souvent tourné en ridicule le super-vilain Armadillo, un homme transformé en tatou humanoïde par un savant nazi. Il était l'ennemi bouche-trou par excellence et dont tous les héros et héroïnes que Bendis a écrit se sont moqués. Mais derrière ce monstre, il y a un homme avec des sentiments.

L'épisode est drôle mais il parvient surtout à faire pleurer de manière subtile lorsque Jessica Jones tape la discussion avec Armadillo. C'est la dernière fois que les dialogues percutants de Bendis viendront remplir ces pages.

Le scénariste n'a pas voulu être larmoyant seulement faire ce qu'il a toujours fait avec Jessica Jones. On passe d'un moment d'émotion simple à une séquence ultra-drôle ("Les tatous ne volent pas, ducon") avant que Bendis laisse Jessica Jones vivre sa vie loin de lui.

Jessica Jones #18

Marvel Comics • Scénario : Brian Michael Bendis - Dessins : Michael Gaydos - Couleurs : Matt Hollingsworth - Lettrage : Cory Petit • $3.99

Le teaser en fin de numéro nous promet de belles choses mais est-ce que cela sera aussi bien que ce que Bendis et Gaydos ont su nous proposer ? Je n’ai pas de réponse mais le trio Bendis/ Gaydos/Jones me manque déjà.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs