The Mighty Blog

Justice League #42

Darkseid War a débuté le mois dernier dans les pages de Justice League. Geoff Johns met en place ses pions tout en révélant certains secrets de l'univers DC. Cette guerre entre Darkseid et l'Anti-Monitor s'annonce d'ores et déjà passionnante.

Suite à une série de meurtres menés par les Furies de Darkseid, une partie de la Justice League enquête. Mais ils se retrouvent face à Grail, l'une des filles de Darkseid qui appelle l'Anti-Monitor. L'autre partie a subi un attentat et se retrouve téléporté à Apokolips, le monde de Darkseid.

Je trouve ça dommage que DC Comics ne profite pas du reboot fait en 2011 pour simplifier, ou plutôt rendre accessible, le Quatrième Monde de Jack Kirby. Je dis ça parce que je suis un peu largué lorsque Johns cite d'autres personnages que Orion, Big Barda ou Mister Miracle. Même Metron, personnage central de ce début de saga, m'était (presque) inconnu. Il s'agit un peu du reproche que je faisais à propos du run du scénariste sur Green Lantern. Ici, avec un univers quasi vierge, il aurait pu introduire les personnages au fur et à mesure. Pis encore, il se permet d'introduire de nouveaux personnages et de mêler à ça l'Anti-Monitor.

Quoiqu'il en soit, il prend certaines formes rappelant que l'univers des New Gods est assez peu connu dans le DC Universe actuel. Il en fait une sorte de société secrète qui a de nombreux mystères qui mènent une guerre sans repis dans l'ombre depuis des décennies. De nombreux sacrifices ont été faits. Même certains des acteurs de cette guerre ne savent pas tout comme le prouve le face à face entre Myrina Black et Mister Miracle.

Quant à l'équipe en elle-même, ce que subit Superman et Lex Luthor est assez intriguant. Seuls dans Apokolips avec Luthor mortellement blessé, Superman va avoir des choix à faire. Je pense que Johns nous prépare sur cette piste un conflit interne intéressant. L'autre partie de l'équipe doit faire face à Metron ou plutôt aux vérités détenues par l'homme assis sur le Mobius Chair. Mais très vite, la situation va s'inverser, et il est certain que des réponses seront trouvées au prochain épisode. En attendant, l'un des membres de la Ligue fait des essais avec le siège. Pas mal de sites vous ont peut-être révélé déjà ce que le héros en question (on l'a vu précédemment dans Divergence) a posé comme questions, certains ont peut-être même tenter de philosopher là-dessus. Certains n'ont pas compris qu'il posait deux questions une dont il connaissait la réponse, l'autre qui est l'un des plus grands mystères du DCU afin de connaître les limites du Mobius Chair. Le fait est qu'il n'y en a pas. Johns semble s'être bien amusé avec cette dernière partie d'épisode et nous laisse avec un cliffhanger aussi drôle qu'inquiétant.

Jason Fabok signe un épisode comme je ne les aime pas. Lors du précédent épisode, il avait un dynamisme et une scénographie irréprochables. Dans cet épisode, il retrouve ses faiblesses d'avant avec des personnages qui "se figent" par moment. Le travail est remarquable et il a un sens du détail mais ça ne vaut pas (encore ?) Jim Lee, Ivan Reis ou Ethan Van Sciver.

Justice-League-042-CoverJustice League #42

DC Comics • Par Geoff Johns & Jason Fabok • $3.99
Darkseid War n'est pas une grande baston décérébrée, loin de là. Il y a des enjeux politiques, des complots millénaires, des vengeances personnels et des sacrifices et un nouveau dieu qui rentre dans l'équation. C'est très bien parti pour devenir une saga incontournable.