The Mighty Blog

Justice League United #1

Voilà qu'une nouvelle Justice League s'est formée suite à une convention de comics (dans l'histoire pas en vrai) dans l'épisode "prélude" qui était clairement vital pour comprendre ce numéro. Et, oui, si vous vous laissez tenter par le numéro 1 écrit sur la couverture, je vous conseille fortement de lire le 0 avant.

Alors qu'une poignée de super-héros suivent Adam Strange pour repousser une menace extraterrestre, Hawkman, lui, a d'autres chats à fouetter... Ou plutôt un chat qui le fouette. Juste une question de point de vue.

Cet épisode souffre des mêmes défauts que le précédents mais, pour compenser c'est toujours autant décomplexé et l'intrigue devient réellement intéressante. Mais c'est clair que Jeff Lemire - peut-être sous couvert du fun de la série - utilise de nombreuses facilitées comme par exemple l'acquisition du costume d'Adam Strange (avant de disparaître du reste de l'épisode).

Mais, il y a cette dynamique de groupe assez proche d'un Justice League International avec des personnages qui parlent entre eux, qui élaborent des stratégies ensemble, qui s'entraident et qui plaisantent entre eux. On est bien loin de Justice League ou de Justice League Of America où les personnages tentent de tirer la couverture sur soi. Et c'est là, ou le charme opère et si des facilités sont prises pour arriver rapidement à cette situation et bien tant pis, c'est pas plus mal.

Du côté de Hawkman, on est plus proche de ce que Lemire nous a habitué : c'est plus sombre mais tout en gardant l'essence de la série. En revanche, Il combat Lobo et même si cette version est menaçante, imprévisible et tranchante, il ne remplace toujours pas NOTRE Lobo.

Mike McKone n'est pas un amateur et ça se voit. C'est clair et la narration est fluide. On saisit l'action de suite. En plus, son trait n'est pas désagréable et contribue pleinement au côté fun de la série.

Justice-League-United-001-CoverJustice League United #1

DC Comics • "Justice League Canada" par Jeff Lemire & Mike McKone • $3.99
Justice League United continue sur sa lancée et ça fait plaisir de voir un titre aussi décomplexé chez DC. Ce n'est pas exempt de défauts mais c'est plaisant à lire et puis Lemire nous tient en haleine avec son cliffhanger.