The Mighty Blog

Kanan: The Last Padawan #1

La ligne de comics Star Wars de Marvel Comics s'étend avec une série consacrée à l'un des personnages du dessin-animé de Disney XD, Star Wars Rebels. Kanan: The Last Padawan revient sur les origines du Jedi qui se fait Kanan pour passer incognito.

Dans la série télévisée, nous avons découvert Kanan Jarrus, un gentil pirate se battant pour la paix contre l'Empire avec ses compagnons. Kanan est en fait un Jedi du nom de Caleb Dume qui a survécu à l'Ordre 66, celui de Palpatine demandant à ses soldats clones de tuer les Jedi avec qui ils se battaient. Depuis, il passe incognito. Si le dessin-animé s'intéresse plutôt au premiers pas de Kanan en tant que maître Jedi, le comicbook dévoile son passé lorsqu'il était un Padawan combattant aux côtés de son maître, la Jedi Depa Billaba.

Meme si son nom n'evoque pas grand chose dans le Comic-Dom, Greg Weisman n'est pas un débutant. Il est le co-créateur de la série TV Gargoyles de Disney. Il a travaillé sur de nombreux autres dessins-animés comme Spectacular Spider-Man, Batman The Brave and The Bold et j'en passe. Lorsqu'on regarde son CV complet, on pourrait le comparer à Paul Dini. Et c'est avec le même aisance qu'il passe du cartoon au comicbook. À aucun moment, cela ne ressemble aux comics adaptés de dessins-animés qu'on a pu lire comme X-Men '92 ou celui de Gargoyles justement. Le titre est donc bel et bien à placer aux côtés de Star Wars, Princess Leia et Darth Vader. Il serait alors dommage que vous passiez à côté. Surtout qu'il s'agit de la première histoire avec des personnages créés par Disney en comicbook.

Pas la peine d'ailleurs de regarder Star Wars Rebels pour comprendre l'épisode, Weisman raconte une histoire complète avec des personnages que l'on découvre. Parmi eux, il y a le Chevalier Jedi, Depa Billada, une femme au caractère fort. Elle a un côté Obi-Wan Kenobi accompagné d'une envie d'aller plus loin que de suivre bêtement les préceptes des Jedi. Je trouve que l'idée de donner à une femme un tel charisme et d'éviter le cliché de la figure maternelle est remarquable.

L'histoire se construit au fur et à mesure et Weisman arrive à retranscrire la violence de l'Ordre 66 là où Lucas s'était planté dans La Revenge des Sith. Les scènes de convivialité entre les "CloneTroopers" et les Jedi ont un sens qui font que le cliffhanger marche.

La dernière raison pour laquelle il faut que vous lisiez Kanan: The Last Padawan sont les dessins de Pepe Larraz. Il s'agit d'une valeur montante chez Marvel. Ses quelques pages sur Wolverine And The X-Men étaient sympathiques mais son fill-in sur Avengers: Rage Of Ultron tenait la comparaison avec les dessins de Jerome Opeña. Ici, je trouve ça plus beau encore. Les couleurs de Daniel Curiel collent mieux à son style. Il joue aussi énormément avec les ombres ce qui donne de la prestance aux scènes.

Kanan---The-Last-Padawan-001-CoverKanan: The Last Padawan #1

Marvel Comics • Par Greg Weisman & Pepe Larraz • $3.99
Kanan: The Last Padawan est une réussite. La série tient debout et elle ne ravira pas que les fans de Star Wars Rebels. Encore mieux, Weisman évite les sentiers battus et il ose offrir un point de vue inédit au dessin-animé qu'il produit et au fameux Ordre-66. Très bonne série aux dessins magnifiques !