The Mighty Blog

Kill Or Be Killed #20

Conclusion de la dernière création du duo Brubaker/Phillips

Ed Brubaker et Sean Phillips concluent Kill Or Be Killed avec ce numéro. Si la fin était assez claire depuis le dernier numéro, ça n'empêche pas le duo de livrer un dernier numéro excellent, où ils continuent de s'amuser avec le lecteur.

Le dernier numéro s'était fini sur un bain de sang, dont les conséquences apparaissent maintenant. Pour ne gâcher le plaisir de personne, je ne rentrerai pas plus dans les détails. Mais Ed Brubaker continue d'essayer de noyer le lecteur en l'envoyant sur des fausses pistes, avec un "What If?" bien pensé (et dont la résolution m'a rassuré vu la tonalité de l'histoire). La fin est aussi un peu ouverte, peut-être que les auteurs reviendront dans cette univers un jour (même si ce n'est pas prévu pour l'instant).

Si on doit faire un petit bilan sur la série, on peut dire que les 20 numéros forment un ensemble très cohérent. Gros plaisir que de suivre Dylan dans sa descente aux enfers, avec un jeu de pistes bien pensés et un Brubaker qui n'a lâché des révélations qu'au bon moment. Sean Phillips a lui aussi été excellent, comme d'habitude. Son duo avec Elizabeth Breitweiser est très efficace, même si on a hâte de voir son fils à l’œuvre sur leur prochaine collaboration (My Heroes Have Always Been Junkies).

Sur ce numéro, c'est la même chose. Les deux artistes sont au top, avec une grande variété de couleurs et de designs. Brubaker conclue lui son histoire brillamment, avec un second degré maîtrisé et, connaissant ses héros, on n'est finalement pas étonné de voir la fin. Et c'est toujours un plaisir de voir l'auteur aussi politique dans ses récits, de façon assez indirect.

Kill or Be Killed #20

Image Comics • Scénario : Ed Brubaker - Dessins : Sean Phillips - Couleurs : Elizabeth Breitweiser • $3.99

Un excellent épisode qui conclut une excellente série. C’est toujours un plaisir de voir Ed Brubaker et Sean Phillips réussir ce qu’ils entreprennent.