The Mighty Blog

Low #13

Low est une série de science-fiction atypique de par son contexte. La Terre est obligée de vivre sous l'eau. Mais, Rick Remender et Greg Tocchini utilisent ce contexte pour nous raconter l'histoire d'une famille qui tente tout pour se réunir à des fins différentes.

Parce qu'il est là le thème principal de Low, la famille. Il y est question d'héritage mais sans pour autant en parler. En tout cas, nous comprenons quel héritage Stel et son mari ont légué à leurs enfants. Surtout en Tajo, la plus jeune de la famille qui tente d'être optimiste comme l'est sa mère. Malheureusement pour elle, cela s'apparente plus à de la candeur.

Après avoir vu ce que Stel a découvert, nous retrouvons donc ses deux filles dans le vaisseau familial. Elles sont accompagnées de Lena, leur belle-sœur. Ce troisième personnage apporte beaucoup de choses puisqu'elle permet de faire le tampon entre les deux sœurs et elle nous fait découvrir plus en détails Tajo qui n'avait jusque-là pas été entendue avec sa propre voix. Ici, elle raconte à Lena ce qu'elle retient de son père.

Même si on voit les choses arriver gros comme une maison, Remender arrive grâce au rythme de son script de nous tenir en haleine. Nous savons que la situation est extrême mais elle n'est pas complètement désespérée. Le scénariste a cette tendance à nous montrer lorsque tout est désespéré. Ici, il y a trop de flous pour que ça soit encore le cas. Malheureusement, il y a de fortes chances qu'au prochain épisode, Remender nous montre ce qui arrive à Stel à la surface et il faudra attendre le numéro 15 pour savoir ce qui arrive aux filles de la famille Caine.

La partie graphique est toujours magnifique. Remender sait s'entourer de dessinateurs talentueux. Tocchini offre des pages tout simplement superbes comme celles sur lesquelles les filles découvrent ce que Tajo a fait avant d'aller chercher sa sœur.

Low 013-CoverLow #13

Image Comics • Par Rick Remender & Greg Tocchini • $3.50
La série Low est toujours un régal même si elle s'avère plus convenue que Black Science et Deadly Class, deux autres séries écrites par Remender. Mais, le frisson et le plaisir que provoque la lecture sont fort appréciables.