The Mighty Blog

Low #3

Low ou l'oeuvre optimiste de Rick Remender. Enfin, c'est surtout Stel Cain, l'un des deux personnages principaux de la série, qui est optimiste. Elle voit la lueur d'espoir que tout le monde semble ne plus attendre dans un monde qui se laisse mourir.

Stel Cain a vu des choses horribles dans sa vie : elle vit dans un monde qui vit ses derniers instants, ses filles ont kidnappées par des pirates et son mari a été tué devant elle. Pourtant, elle ne perd pas espoir. Elle s'est donnée une mission et elle est prête à tout afin de réunir ce qu'il reste de sa famille.

Que feriez-vous s'il ne vous restait que un an à vivre ? Rick Remender part de ce postulat pour nous dépeindre son univers. Il y a d'abord Stel qui essaie de trouver un moyen de sauver l'humanité. Il y a son fils, Marik, qui a perdu tout espoir et qui, lors du précédent épisode, préférait s'évader dans la drogue en s'inventant un monde. Dans celui-là, il pense toujours à s'évader mais de manière plus définitive. Enfin, il y a la scène avec le gouvernement qui ne commande plus rien et qui lui se réfugie dans le sexe et les plaisirs de la vie afin de passer le temps jusqu'à leur fin inéluctable.

Stel est un personnage remarquable par sa détermination mais aussi par son optimisme éhonté qui agace tant son fils. Elle est d'autant plus remarquable qu'à ce stade de l'histoire, même si on sait qu'elle part pour une mission suicide, le lecteur n'a aucune raison de douter de sa découverte. Les pessimistes l'entourant en deviennent presque ridicules. Marik sonne vraiment comme l'adolescent rebelle et qui est pessimiste tout simplement pour contredire sa mère. Pourtant, il a toutes les raisons du monde d'avoir perdu l'espoir.

Lorsqu'on connait les ficelles qu'aime utiliser Rick Remender, on devine la fin de ce premier chapitre et le rôle qu'à Stel dans cette partie de l'histoire. L'évolution de Marik en fin d'épisode est un indice de ce qu'il risque d'arriver par la suite. En tout cas, le scénariste a placé ses personnages et sa situation et l'histoire va réellement commencer.

Greg Tocchini n'est pas qu'un simple dessinateur. Il est une muse pour Remender. Chaque scène semble être pensée pour le dessinateur. On passe de scènes d'orgie à des scènes aquatiques aussi magnifiques les unes que les autres et il arrive à donner vie a tout ça avec grâce.

Low_03-CoverLow #3

Image Comics • Par Rick Remender & Greg Tocchini • $3.99

Low est une série qui me plait de plus en plus. Les deux protagonistes sont très attachants et l'univers est bien défini. Mais la spécificité de la série reste la ton résolument optimiste de Stel qui est hors-norme et, sincèrement, ça fait du bien.