The Mighty Blog

Magneto #2

J'avais bien aimé le premier numéro de Magneto par Bunn, mais je n'avais pas non plus été subjugué. L'auteur avait toutes les cartes en mains pour faire un "bon polar", et il a livré, avec ce second numéro, un comics noir, violent, malsain, et bouleversant. Critique d'une surprise totale.

Lancer une série sur Magnéto était définitivement un très gros risque, et mettre Cullen Bunn dessus m'a un peut fait paniquer, je l'avoue.  Je ne suis pas un grand fan de l'auteur chez Marvel, et le premier numéro de la série était sympathique mais pas forcément non plus passionnant. J'ai ouvert ce numéro sans grand enthousiasme, et je me suis pris une claque qui m'a laissé mal à l'aise.

Magnéto est toujours en train de traquer les chasseurs de mutants, dans une quête violente et assassine. Cette fois, sa quête l'emmène dans un camp, sorte de communauté pour des SDF qui n'ont plus rien et se retrouvent entre eux, et nous donnera l'occasion de nous souvenir du passé d'Erik Lehnsherr.

On le sait, le personnage est un survivant de l'Holocauste, une partie de son passé qu'on n'attendait pas forcément voir dans cette histoire. Ici, en mêlant de manière classique l'action du présent et des éléments de son passé, Bunn arrive à bluffer en rapprochant Magneto de la dernière personne sur Terre qu'on attendait dans une comparaison. Je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler, mais la dernière page jette un frisson, faisant de Magneto un personnage complexe, et  irrémédiablement sombre. L'étude du personnage est pour l'instant passionnante, et l'auteur joue avec tous les aspects de son anti-héros, en nous laissant impatient de voir où ça va aller.

Gabriel Hernandez Walta est lui aussi génial dans ce numéro, toujours aussi malsain et encore plus graphique que lors du premier numéro. Son Magnéto impressionne, ses scènes de combats sont violentes et choquantes,  et le numéro va très loin dans la violence, chose vraiment surprenante pour une série Marvel. En plus de ça, l'excellent travail de Jordie Belaire sur la colorisation sert à merveille l'histoire, très froide et malsaine, surtout dans les flashbacks tout en nuances de gris. Un vrai régal, si on peut utiliser l'expression...

Magneto (2014-) 002-000Magneto #2

Marvel Comics • Par Cullen Bunn & Gabriel Hernandez Walta • $2.99
L'horreur totale. Malsain, sombre, violent, dérangeant, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce numéro. L'énorme surprise qu'on n'attendait pas, Bunn vient directement de me faire mentir pour toutes les fois où j'ai dit du mal de son écriture. Bravo.