The Mighty Blog

Midnighter #4

Steve Orlando invite Grayson dans sa série Midnighter. Le duo se réforme le temps d'un épisode et la situation devient propice aux blagues et au rentre-dedans.

Quelqu'un a volé la machine du Gardener qui a permis de donner à Midnighter d'obtenir des pouvoirs. Le héros est parti en quête de retrouver la machine. Pour les besoins de son enquête, il fait appel à Grayson qu'il a rencontré récemment dans la série de l'ex-Nightwing.

Changement de dessinateur sur la série le temps d'un épisode, c'est Stephen Mooney qui tient les crayons. Bien que c'est plutôt agréable à regarder, il tombe dans le piège de la narration trop hachée. Une marque de fabrique d'Orlando mais que ACO (le dessinateur des épisodes précédents) compensait avec quelque chose de très graphique. Cela reste lissible mais l'épisode perd en fluidité.

L'autre problème, selon moi, c'est la gestuelle très gay efféminée de Midnighter en civil. Je vous le disais déjà, je n'étais pas très fan du look du héros, devenu plutôt punk H&M que loubard. Mais, pourquoi pas... En revanche, là Mooney se laisse emporter par les blagues d'Orlando et il fait prendre des pauses très gayes au héros, gestuelle qu'il perd complètement lorsqu'il est sous le masque. Et, c'est là le hic. Personnellement, le voir avec ces pauses me font tiquer par rapport à ce que représentait le héros avant. Mais si le personnage va vers cette direction, alors autant y aller à fond et pas seulement dans une scène dans un sauna.

Pour le reste, l'épisode est une succession de blagues entre Midnighter et Grayson, héros crypto-gay. Un peu dommage que les blagues ne fusent que d'un côté (celui de Midnighter) ça aurait été encore plus drôle si Dick répondait. Quant à l'intrigue, Orlando a la bonne idée de donner un format presque de one-shot à ses épisodes. Ainsi les fans de Grayson peuvent lire sans problème celui-là sans avoir lu les trois précédents. En même temps, j'imagine que peu de fans de la série sur l'espion ne se sont pas intéressés à celle sur Midnighter puisque il a fait une apparition remarquée dans la série de l'Agent 37.

Midnighter-004-CoverMidnighter #4

DC Comics • Par Steve Orlando & Stephen Mooney • $3.99
Midnighter est une série plaisante à lire. Cet épisode-ci est un peu en-dessous à cause d'une partie graphique sans direction claire (cut trop marqués, gestuelle du héros qui diffère trop souvent). Mais le scénario de Orlando est très fun avec de nombreuses blagues bien trouvées.