The Mighty Blog

Mighty Thor #8

Russel Dauterman revient à temps plein sur Mighty Thor. L'occasion parfaite pour Jason Aaron de commencer un nouvel arc de manière assez dense.

Que craint vraiment Jane Foster ? Finalement, pas grand chose. Atteinte d'un cancer, elle sait que la mort l'attend au tournant. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'hésite jamais à foncer dans le tas et à combattre toutes menaces qui se dressent devant elle. Mais, ce qu'elle a le plus peur, c'est que quelqu'un découvre sa véritable identité. Et, c'est la menace qui pèse sur elle en ce début d'arc.

En effet, des agents du S.H.I.E.L.D. enquêtent sur la nouvelle Thor et aimeraient connaître son identité secrète. Après tout, c'est le rôle d'une agence d'opérations secrètes, savoir tout sur tout. Mais, dans le cas de la Déesse nordique, la situation leur échappe et, ils sont obligés de revenir à des méthodes anciennes, c'est à dire l'interrogatoire. Et, forcément, ils viennent à questionner Jane Foster au sujet de Thor. Ceci est avant tout un prétexte pour faire se retrouver Jane Foster et Roz Solomon, l'agent du S.H.I.E.L.D. qui s'occupe, entre autres, du cas Roxxon.

Et, justement, l'autre partie concerne le CEO de la compagnie pétrolière qui vient d'acquérir de nouveaux territoires en s'alliant avec Malekith. Autant dire qu'il fait des jaloux. Aaron réinvente le Hellfire Club. En tout cas, dans sa forme, cela y ressemble, bien qu'à cela il faille ajouter un côté Illuminati. Les directeurs des plus grandes internationales réunis en cercle fermé essayant de partager de manière équitable. Et, justement, Dario Agger se la joue un peu trop perso sur ce coup-là et certains n'apprécient guère.

Le scénariste nous offre ainsi un concept fort - que j'espère revoir dans d'autres séries ou contextes - déterrant certaines de ses créations comme Shingen Harada et apportant d'autres qui mériteraient d'être creusées, je pense. Il est appréciable en tout cas de voir que les bonnes idées que le scénariste a pu avoir sur d'autres séries, comme le retour d'une certaine personne en fin d'épisode, ne sont pas perdues. Aaron, à l'instar de Brian Michael Bendis ou de Rick Remender à son époque, crée un petit univers cohérent. Je dirais tout de même qu'il est dommage de ne pas trouver ces recettes utilisées dans d'autres titres.

Mighty-Thor-008-CoverMighty Thor #8

Marvel Comics • Par Jason Aaron & Russell Dauterman • $3.99
Mighty Thor est un ensemble de bonnes idées avec une histoire très passionnante. En plus, Dauterman offre un travail remarquable point de vue dessins. Bref, la série est toujours aussi plaisante à lire.