The Mighty Blog

Miles Morales : The Ultimate Spider-Man #1

Après les débuts calamiteux des nouvelles versions de l'univers Ultimate (ici et ), c'est au tour de Bendis de relancer sa série Ultimate Spider-Man, toujours avec Miles Morales, toujours avec David Marquez, mais toujours avec un brio insolent.

Les autres séries ont joué le jeu en relançant et en bouleversant l'organisation des séries Ultimate. Bendis de son côté continue d'écrire SA série, celle qu'il a lancée il y a maintenant 14 ans, et qu'il a été le seul à gérer. De son côté, il continue d'utiliser ses personnages et les intrigues lancées depuis des années, en ramenant aussi bien le passé de Miles Morales que celui plus ancien de la série Ultimate Spider-Man...

On ne parlera pas de la dernière page avant le dernier paragraphe qui sera masqué, qui est au choix une énorme blague, un séisme, ou un leurre, et on se concentrera sur le numéro qui lui est une réussite totale, qui rappelle le Bendis qu'on aime. Les dialogues ne sont pas insupportables comme ils peuvent l'être parfois avec lui, et il se passe énormément de choses dans ce numéro. La lecture est fluide, pleine d'intrigues passées et futures, et prouve bien que la série est vraiment ce que Bendis fait de mieux depuis des années. Les personnages sont toujours aussi crédibles, toujours bien écrits, et le retour d'un ancien ennemi fait extrêmement plaisir, surtout grâce à la mise en scène dingue de David Marquez.

Toujours là depuis le départ de Picchelli, le dessinateur livre ici un numéro impeccable, avec des dessins détaillés et une colorisation ahurissante, qui est une des grandes réussites du numéro. Son Spider-Man est parfait, ses personnages aussi, et son "Grand méchant qu'on ne spoilera pas" semble terrifiant et incroyable, et sert à merveille un script riche en action.

Concernant la dernière page, teasée depuis le numéro anniversaire sorti le mois dernier, on reste sceptiques quant à la véracité de cette apparition. Les résurrections sont légions dans les comics, et Spidey en a eu un bon paquet (ainsi que des clones), mais ce sont des éléments qu'on n'attendait pas dans l'univers Ultimate. Alors que la mort était censée être définitive dans cet univers, Bendis prend un très gros risque en ramenenant Peter Parker, clone ou pas. Par contre, si ce devait vraiment être Peter Parker (ressucité, cloné, déplacé dans le temps ou autres), je suis prêt à payer très cher pour lire une série Peter Parker & Miles Morales...

Miles Morales - Ultimate Spider-Man (2014-) 001-000Miles Morales : The Ultimate Spider-Man #1

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis et David Marquez • $3.99
Bendis prouve que sa série Ultimate Spider-Man, peu importe le nom, reste une valeur sûre. En utilisant de manières intelligentes des intrigues nouvelles et anciennes, ce numéro est le seul à valoir le coup dans l'univers Ultimate actuellement, et on espère lire des numéros de ce niveau pendant encore de nombreuses années.