The Mighty Blog

Mirror #1 (8house #6)

Quand un éditeur me dit : « Voici une nouvelle série de science fiction. Elle sera composée de plusieurs arcs que vous pourrez lire indépendamment. Il s'agit de créer un nouvel univers. », personnellement, je suis intriguée et tentée, non ?

Il faut admettre que c'est plutôt osé et puis c'est l'occasion de plonger dans quelque chose d'unique et de se détacher de nos petites habitudes. Quand en plus l'univers est nommé « 8house », et lorsqu'on connait mon obsession pour le chiffre en question, il est certain que je suis acquise au concept. L'éditeur en question c'est Image et voici donc 8house.

8House_01-1

8house est un ensemble de plusieurs mini séries qui se déroulent dans un même univers. Dans leur ordre de publication : Arclight, Kiem, Yorris et Mirror, le dernier né. Chaque fois une team entièrement différente et, si cela participe à la richesse de l'univers, c'est ce qui m'a au départ empêché de m'y plonger. Parce que les couvs de Arclight étaient plutôt chouettes mais l'intérieur décevant, je n'ai jamais poussé plus loin ma lecture. Puis vint Mirror, ses couleurs chatoyantes, sa très belle double couv et ses personnage à l'air adorable. Et puisqu'on nous a dit dès le départ qu'il est possible de commencer par n'importe quel arc : donnons donc sa chance à Mirror.

Mirror #1 - Page 1

Bien qu'un peu fouillis au départ, l'intrigue a l'air intéressante. Ivan a des pouvoirs, même si on ignore leur nature exacte, il est donc très logiquement l'objet de convoitise. Au départ ami avec une femme-chien dont il va être séparé, nous le retrouvons des années plus tard, adulte et enfermé façon Raiponce. Dans sa prison, il trouve des moyens de se rebeller. Le vrai héros cependant c'est Zun, un petit garçon-rat super mignon, très touchant, qui nous offre de très belles scènes face à un ours divin très impressionnant.

Il y a de belles et de bonnes choses. C'est ce qui rend la chose encore plus frustrante, le potentiel est là mais ça manque de quelques ajustements, surtout dans la narration, pour rendre le tout plus clair, plus fluide. Certaines pages ne semblent pas tout à fait terminées. On perd définitivement le fil vers la fin lorsque le style graphique change, et pas en bien, et qu'on se demande si ce ne sont pas des pages d'une autre issue qui ont été mal envoyées chez l'imprimeur. Les transitions entre les scènes sont hasardeuses voire mauvaises, les flashbacks proches de l’incompréhensible... et que dire de cette scène de fin qui, en plus de ne pas être au niveau graphiquement ne fait pas le moindre sens d'un point de vue scénaristique !

Mirror_01-1Mirror #1

Image Comics • Par Emma Rios et Hwei Lim • $2.99
On nous a vendu 8house comme un univers qu'il ne fallait pas spécialement suivre dans l'ordre et je ne sais pas si c'est là qu'est l'erreur ou si Mirror doit assumer seul ses défauts. Ce premier numéro aurait-il été plus clair après lecture des trois autres arcs ? Je pense donner sa chance à la suite parce que le concept vendu au départ reste intriguant. Mirror ne s'en sort pas si mal malgré ses défauts, il reste très beau et les personnages sont attachants. Reste une question : où donc est la science fiction promise ?