The Mighty Blog

Mockingbird #2

Chelsea Cain et Kate Niemczyk sont en charge de lancer la série solo sur Bobbi Morse alias Mockingbird. Je vous mentirai en disant que le fan du personnage que je suis adore cette perspective.

Le premier épisode était volontairement confus. Du coup, il était difficile de juger vraiment la série. Est-ce que Bobbi était vraiment devenue stupide ? Telle était la question qu'on se posait.

Eh bien, la réponse est... Oui !

Je trouve ça gonflant ce phénomène de prendre une super-héroïne - surtout une perçue comme féministe - et de lui donner une série kikoolol. À croire que les femmes ne peuvent être que les héroïnes de séries drôles. Pis encore, cela donnerait presque l'impression que les femmes ne peuvent écrire que des titres plutôt destinés à un jeune public un peu décérébré. Ce n'est pas le cas !! Gail Simone, Devin K. Grayson, Marjorie Liu, Ann Nocenti, Louise Simonson, Becky Cloonan et j'en passe ont démontré que ce n'était pas le cas. Je peux comprendre qu'une scénariste ait envie d'écrire une série sur une femme drôle et indépendante. Cela peut très bien marcher avec certaines héroïnes du Marvel Universe (Hellcat par exemple) avec d'autres, cela passe moins bien. Pourtant, Hopeless arrive à faire une série fraîche mais très forte pour Spider-Woman et sans dénaturer le personnage. Ce qui m'agace en fait, c'est de trouver un contre-exemple écrit par un homme. Heureusement, j'en ai d'autres mais... pas chez Marvel.

Passons. Finalement, sans juger le genre des auteurs, arrêtons nous à la technique. La série se veut donc être légère et drôle. Je ne dis pas que l'humour ne marche pas. Mais, clairement, ce n'est pas Bobbi Morse que nous suivons tout comme les scénaristes ne sont pas aux faits de ce qui se passe au Hellfire Club en ce moment. Du coup, j'ai l'impression de suivre une histoire d'une adaptation de cartoon. Mais pas une bonne adaptation... Un peu de celles fadasses et sans vie du dessin-animé X-Men de 1992.

Et puis, les dessins de Niemczyk ne sont pas fameux. Mais, là encore, cela passerait peut-être mieux dans un autre contexte. En tout cas, cela fait très amateur. Le découpage est plutôt sympathique et efficace rattrapant les perspectives grossières et la manque de personnalité des personnages.

Mockingbird-002-CoverMockingbird #2

Marvel Comics • Par Chelsea Cain & Kate Niemczyk • $3.99
Si la tonalité de la série n'est pas faite pour moi, la personnalité de Bobbi Morse est quand même à côté de la plaque. Dommage pour une série qui doit se concentrer sur Mockingbird.