The Mighty Blog

Monsters Unleashed! #3

La mini-série Monsters Unleashed! continue avec Cullen Bunn aux commandes de tous les héros Marvel qui s'unissent afin de repousser une menace extra-terrestre inégalée.

Je vous ai épargné la critique du numéro 2 de la mini-série. Elle se serait résumée à répéter que des météorites larguent des monstres géants sur Terre et à confirmer que Greg Land qui illustrait le numéro a un talent... *ahem*... difficilement appréciable. En tout cas, il y a deux choses à noter. Tout à d'abord, les anciens monstres, ceux vivants sur Terre - créés par Jack Kirby et Steve Dikto à qui Monsters Unleashed! fait hommage, décident de faire face aux nouveaux monstres créés par un gamin bien malgré lui. Ensuite, Moon Girl et Elsa Bloodstone prennent de l'importance dans l'histoire. Ça tombe bien, ce sont deux excellents personnages.

Ainsi, l'épisode s'ouvre avec les monstres qui s'affrontent et les super-héros qui essaient de limiter les dégâts comme ils peuvent. Et toute la force de Monsters Unleashed! vient de là : les héros s'unissent afin d'affronter une menace globale. Personne rechigne. Aucune tension dans entre les groupes. Bunn nous sert du super-héroïsme à l'état pur. Sincèrement, je conseillerai la lecture de cette saga à n'importe qui qui veut découvrir les comics du genre.

La seconde partie de l'épisode s'intéresse à l'invocateur de monstres, Kei. On notera la simplicité avec laquelle Bunn justifie le pouvoir du garçon mais il l'utilise à bon escient en racontant une légende oubliée. Ce qui mène à la dernière partie qui révèle les vrais enjeux derrière l'attaque des "nouveaux" monstres.

Le scénariste réussit le job en écrivant une bonne histoire aux fondations solides qui peut s'avérer terriblement fun. Parce que Monsters Unleashed! est l'une de ses sagas qui, à l'instar de Marvel Zombies, a pour vocation d'être fun mais, c'est mieux quand c'est bien fait. Et, jusque-là l'histoire tient largement la route.

L'épisode précédent était... lisse. Il manquait l'efficacité du premier épisode et nous pouvions craindre le passage de Leinil Francis Yu qui n'est pas un dessinateur très constant dans son travail. Il suffit de voir son travail sur Inhumans vs X-Men pour le comprendre. Mais, là, il s'applique. Il y a des planches très jolies et d'autres magnifiques. Il garde son dynamisme lors des scènes de dialogues. Oh oui, c'est joli tout le long !

Monsters Unleashed! #3

Marvel Comics • Par Cullen Bunn & Leinil Francis Yu • $4.99
Très belle surprise que ce Monsters Unleashed! qui nous rappelle pourquoi les super-héros endossent leur costume. L'intrigue est solide et les scènes d'action gigantesques. Bref, la recette est bonne mais elle est malheureusement trop rarement utilisée.