The Mighty Blog

Moon Knight #4

Warren Ellis approche de la fin de son run sur Moon Knight, et il y a fort à parier qu'il marquera le titre et le personnage pour de très nombreuses années...

Plutôt que de s'empêtrer dans une série régulière qui aurait risqué de ne pas lui convenir, Ellis a préféré faire une série de six one-shots, tous lisibles indépendamment de quoi que ce soit d'autre, et tous brillants. Le second numéro avait un découpage ahurissant (la structure des 3x3 cases disparaissait au fur et à mesure que les personnages mouraient), mais ce quatrième numéro va encore plus loin dans le génie. Warren Ellis est un très grand auteur, et il le prouve ici.

Mark Spector, alias Moon Knight donc, va mener l'enquête dans un institut médical spécialisé dans le sommeil, s'engager dans un monde de cauchemars pour mener l'enquête. C'est à peu près tout ce qui se passe dans ce numéro, et pourtant on le referme la tête retournée. Ellis a un talent fou dans sa mise en scène, que ce soit la première moitié dans le premier numéro classique, ou la partie dans le rêve. Les dialogues sont réussis, son Moon Knight est à la fois humain, monstrueux, inquiétant et horrible, une sorte de version tordue de Batman. Le passage dans le rêve est du pur génie, à la fois surprenant et malsain, et est véritablement le meilleur moment du numéro. On croirait lire un script écrit sous acide, et Declan Shalvey met le tout en scène avec un brio ahurissant.

Très à l'aise avec le scénario exigeant d'Ellis, Shalvey assure dans la première partie du numéro. Son style est très propre et sobre, et les couleurs froides et maladives sont oppressantes au possible. C'est dans la seconde moitié que le numéro explose vraiment, dans un délire complet dessiné sous LSD. Avec les couleurs psychédéliques, les dialogues, l'ambiance, le rêve de Moon Knight est peut-être un des comics les plus fascinants que vous lirez cette année.

Moon Knight (2014-) 004-000Moon Knight #4

Marvel Comics • Par Warren Ellis et Declan Shalvey • $3.99
Surprenant, déroutant, et même dérangeant, le Moon Knight de Warren Ellis va manquer à tous une fois qu'il sera fini. On aura par contre un TPB absolument génial, qui prouve que le Batman de Marvel est un personnage fascinant quand il écrit par un bon auteur.