The Mighty Blog

New Avengers #27

Jonathan Hickman continue la destruction de ses Avengers et des Illuminatis, dans la saga Time Runs Out. Cinq mois en avance des autres publications Marvel, certains héros ont bien changé, et d'autres sont... complètement détruits. Attention, on va revenir sur les derniers développements en VO d'un certain personnage des Illuminatis...

Pendant Infinity, le Docteur Strange a vendu son âme à des puissances mystiques pour avoir plus de pouvoir. Il s'en était servi pour massacrer une version à peine masquée de la Justice League, et s'était depuis fait discret. Huit mois plus tard, on sait où il a atterri, et on peut dire que c'est la suite logique de la descente aux enfers du personnage : il est le leader des Prêtres Noirs, ces créatures mystérieuses introduites après Infinity...

Parmi les nombreuses forces introduites par Hickman (les Cygnes, les Prêtres,  Rabum Alal "le Grand Destructeur"), les Prêtres sont les plus menaçantes pour l'instant. Hickman se sert donc de ce numéro pour expliciter ces personnages jusque là mystérieux, tout en maintenant une grosse part de mystère autour d'eux. L'écriture est parfaitement fluide, on en apprend énormément sur tous les personnages, et même certains qu'on ne pensait pas voir développés ici, comme par exemple Thor.

Les choses s’accélèrent, notamment du côté de Fatalis, et si on sent Secret War arriver beaucoup plus vite que prévu, Hickman reste quand même très cryptique, et porté sur la métaphore. Tous les éléments classiques de son run sont là, entre les grands symboles, les idées abstraites, et les évocations de choses qui arriveront dans dix ans. Pour un néophyte, c'est incompréhensible. Pour un lecteur averti et adepte du genre, c'est compliqué à suivre sur un rythme mensuel, tant les intrigues sont denses et riches. La lecture en trade, voire en omnibus semble indispensable, mais pour l'instant, on se laisse porter en allant de surprise en surprise.

Le numéro est à l'image de l'oeuvre de son auteur : énigmatique, imposant, et toujours surprenant. On est au croisement du cosmique, du mystique, et de la SF par moments, et ça marche si on aime le travail de l'auteur. Strange, qui est au cœur du numéro, n'est pas édulcoré en prévision du film, et a viré complètement "Demi-Dieu destructeur de monde". Les personnages sont saccagés, les enjeux colossaux, bienvenue chez Hickman.

Je ne connaissais pas Szymon Kudranski, qui vient à la base de chez DC, mais j'ai été bluffé par son travail sur ce numéro. Les dessins sont riches, avec des influences de Dustin Weaver et Deodato sur certains moments, et dégagent une impression de puissance impressionnante. J'espère qu'on le verra plus souvent chez Marvel, parce que c'est du très beau travail.

New Avengers (2013-) 027-000New Avengers #27

Marvel Comics • Par Jonathan Hickman et Szymon Kudranski • $3.99
Néophyte, passe ton chemin. Amateur de grands complots, d'univers détruits, et d'entités cosmiques, viens prendre ta dose mensuelle d'Hickman. Aussi brillant que complexe, New Avengers est la série à suivre pour préparer Secret War, qui s'annonce incroyable.