The Mighty Blog

Nightwing #44

C'est au tour de Benjamin Percy de prendre le relai sur Nightwing. L'auteur, qui est connu pour son long run sur Green Arrow a fini ce dernier et prend donc les rennes du premier side-kick de Batman. Accompagné par Chris Mooneyham et Nick Filardi, il entame un récit ambitieux.

Percy commence son numéro par nous décrire son Dick Grayson ; une aversion de la technologie et du monde ultra connecté actuel, préférant le contact aux écrans. Si ça peut faire bizarre de la part d'un homme ayant la vingtaine, c'est plutôt bien expliqué par Percy, notamment à travers un dialogue avec Barbara Gordon.

Si l'auteur insiste avec ce côté de la personnalité de Dick, c'est que le héros va devoir faire face à une menace mêlant réalité augmentée et intrusion dans la vie privée. On reconnaît bien la patte de Percy qui aime piocher ses influences dans la société actuelle. Blüdhaven a une exposition assez intéressante ici, et on peut d'ailleurs rapprocher ça avec Star City et Green Arrow, où les deux étaient souvent liés. Bref, l'auteur utilise des ficelles qu'il maîtrise, écrit de bons dialogues et lance une intrigue plutôt sympa.

Côté graphique, c'est assez plaisant. Chris Mooneyham a un style qui sied bien à l'histoire et la ville de Blüdhaven a une certaine aura avec lui. Sa narration est efficace et son Nightwing est plutôt sympathique, ce qui colle bien au personnage. Les couleurs de Nick Filardi sont choisies avec soin, plutôt sombres.

Nightwing #44

DC Comics • Scénario : Benjamin Percy - Dessins : Chris Mooneyham - Couleurs : Nick Filardi - Lettrage : Carlos M. Mangual • $3.99

Un premier numéro efficace pour Benjamin Percy, qui reprend le flambeau sur la série Nightwing. Le personnage est bien caractérisé et la menace bien choisie, tandis que les dessins sont réussis. À suivre donc.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs