The Mighty Blog

Ninjak #1

Cela fait un moment que la série solo de Ninjak est attendue. Après tout, il est apparu tellement de fois que les lecteurs l'ont assimilé. Matt Kindt et Clay Mann sont en charges de lancer les aventures du ninja milliardaire de Valiant.

Colin King est un ninja qui travaille occasionnellement pour le MI-6. Neville Ascot l'envoie en mission dans la prison construite exprès pour enfermer la mortelle Roku. Mais ce n'est que le début de la mission.

J'ai un problème avec Clay Mann. Certes, le dessinateur a un joli trait et il tente des découpages dynamiques, ce qui est un bon choix pour une série sur un ninja. Mais, tout est trop propre et, paradoxalement vis à vis des choix de cadrages, un peu trop statique par moment. Il apporte une pesanteur dans la narration presque dérangeante. Si je compare avec la back-up story dessinée par Butch Guice, les scènes de dialogue de ce dernier ont plus de patate et, surtout, une ambiance, une aura.

Et voilà ce qui manque à l'histoire principale pour faire de ce premier épisode de Ninjak un réel bon épisode, une aura. Je dirais même que peut-être que Kindt et Mann auraient peut-être dû s'inspirer de ce qui font actuellement Rick Remender et Stuart Immonen dans All-New Captain America pour l'alternance entre les flashbacks et l'action principale. Ici, cela fait très old-school et cela perd en dynamisme et en dramatisme.

Si je m'arrête qu'à l'histoire, Kindt nous offre lui un véritable univers autour du personnage, à défaut de travailler le héros lui-même. L'idée de la prison de Ruko est pour le moins originale. Celle du karaoké est rudement drôle. Si comme moi, vous êtes un jeune lecteur Valiant - ou vous souhaitez découvrir son univers, il y a un côté espionnage à la Ed Brubaker dans l'approche du scénariste, bien loin de ce qui se fait habituellement avec les ninjas. Et, c'est d'autant plus notable sur la back-up story.

Malheureusement, il manque un peu de personnalité à ce premier épisode de Ninjak et d'empathie avec le personnage - je le trouvais plus profond dans The Valiant - pour que je vous conseille aveuglement de suivre cette série. Je vais tout de même tenter le prochain épisode parce que cela pourrait très bien devenir excellent en laissant un peu de temps à Matt Kindt de poser son histoire.

Ninjak-001-CoverNinjak #1

Valiant Comics • Par Matt Kindt, Clay Mann & Butch Guice (back-up story) • $3.99
On a vu meilleur premier épisode mais ce n'est pas pour autant que Ninjak n'est pas intéressant. Alors que l'histoire principale semble un peu trop formatée, la back-up story rassure sur le potentiel du personnage. Laissons le temps à Kindt d'emmener son histoire et de construire son personnage. Mais pas trop tout de même.