The Mighty Blog

Ninjak #2

Personnage récurrent de l'univers Valiant, Ninjak bénéficie d'une série régulière écrite par Matt Kindt. Malheureusement, la série s'avère ne pas être à la hauteur du personnage.

Colin King est un milliardaire qui travaille avec le MI-6 sous l'identité de Ninjak, un ninja aux nombreux gadgets et spécialiste de l'infiltration. L'agence d'espionnage britannique demande à King de s'infiltrer au sein d'une organisation criminelle du nom de Weaponeer. Pour cela, le héros prend une autre identité et doit répondre aux exigences du chef de l'organisation, Kannon. Tout cela sur la surveillance de la mortelle Rokku.

Le premier épisode m'avait guère convaincu. Et, c'est vrai, que j'avais reproché à Clay Mann de rendre le tout assez mou. Ici, c'est plutôt Kindt à qui l'on peut déplorer le rythme de son histoire et un manque d'ambition flagrant.

Il y a de très bonnes idées démontrant tout le talent de Colin King pour rester discret et jouer le jeu de Kannon. Mais, purée, autant de pages pour arriver au twist de fin d'épisode, c'est quelque peu abusé.

En fait, peut-être que le problème est le choix de l'intrigue de ce premier arc. Je ne doute pas que le scénariste a un but avec toutes ces manœuvres mais la mise en place est longue et peu judicieuse.

Même le flash-back, mieux différencié de la narration principale que lors du premier épisode, est un peu mou. Pourtant, la tension est là et la situation présentée est rude. Là, je pense que les reproches viennent à Mann qui propose une mise en scène classique amoindrissant la violence de la scène.

A contrario, sur la back-up story, Matt Kindt va plus rapidement à l'essentiel. Pour le coup, il est aidé par son dessinateur, Butch Guice qui sait concentrer l'attention du lecteur et qui donne de la fluidité au récit. Sur l'histoire principale, Mann se perd et préfère dessiner en gros plan des femmes avec ses tigres que d'aller à l'essentiel.

Ninjak-002-CoverNinjak #2

Valiant Comics • Par Matt Kindt, Clay Mann & Butch Guice (back-up story) • $3.99
La série n'est pas une réussite pour le moment. Pourtant, sur la back-up, il y a du potentiel démontrant qu'il manque quelque chose à l'histoire principale pour paraître moins molle. En espérant que le prochain épisode lancera vraiment la série et arrivera à convaincre.