The Mighty Blog

Noble #15

Un peu plus de Catalyst Prime

Le héros emblématique de Catalyst Prime, l'univers partagé super-héroïque de Lion Forge Comics, se trouve un nouveau scénariste avec le célèbre Kevin Grevioux (New Warriors, les films Underworld...), L'occasion de découvrir la série avec un épisode pour le moins intéressant.

David Powell est un ancien astronaute qui a disparu après la chute du météorite sur Terre. Lorsqu'il est revenu, il était doté de super pouvoirs. C'est la seule chose que vous avez besoin de savoir pour entamer la lecture de la série à partir de ce numéro, Grevioux fait le reste.

Le scénariste ne fait pas un tour des spécificités du héros ni même un récapitulatif des événements passés - sous la plume de Brandon Thomas, il s'intéresse d'avantage à l'homme dans le costume et à ce qui le motive de devenir un héros. Pour y arriver, ce numéro prend la forme d'une séance prend la forme d'une thérapie de couple mais nous emmène aux origines des motivations de Noble, ainsi que celles de sa femme - qui a aussi une double identité à défaut d'avoir des pouvoirs.

Ce qui est intéressant dans tout cela est que le scénariste nous dévoile deux archétypes familiaux radicalement différents. Je ne pense pas que la publication d'un tel épisode en plein Black History Month soit anodin parce que Grevioux crée son histoire à partir d’archétypes connus.

Le fait est que l'épisode est facile à lire, les dialogues sont limpides, les cases s'enchaînent sans problème, l'intrigue s'installe intelligemment et, il n'y a pas besoin d'avoir lu les 14 premiers numéros pour comprendre. L'autre force est le trait de Manuel Garcia - qui ne signe pas la couverture immonde - qui n'est pas sans rappeler Paul Pelletier, ce qui est sans aucun doute un compliment.

Noble #15

"History Lessons"

Lion Forge Comics • Scénario : Kevin Grevioux - Dessins : Manuel Garcia - Encrage : Le Beau Underwood - Couleurs : Chris Sotomayor - Lettrage : Saida Temofonte • $3.99

Ce numéro est point d’entrée fort agréable pour celles et ceux qui souhaitent découvrir la série. Je vous le recommande d’ailleurs, d’autant plus que l’épisode est franchement très bien dans la forme comme dans le fond.