The Mighty Blog

Nova #11

La fin de Nova ?

La série Nova s'arrête, avant d'être évidemment relancée dans quelques semaines. Mais pour ce dernier numéro, Sean Ryan et Cory Smith vont bouleverser l'univers Marvel...

J'ai vraiment aimé cette version de Nova, et je suis triste de la voir s'arrêter. Sean Ryan est resté dans la lignée très humaine du titre, avec un jeune héros qui doit découvrir sa place dans l'univers, en plus d'être un Avenger. Tout au long des 11 numéros, la recherche du père aura été le fil rouge de la série, qui trouve son dénouement dans une rencontre avec Worldmind, l'esprit collectif du Nova Corps.

Sauf que cette conclusion est précipitée et mal amenée, et que si la rencontre avec Worldmind est intéressante, le personnage qui se cache derrière arrive comme un cheveu sur la soupe. J'en parlerai dans un paragraphe masqué en fin d'article, mais on aurait aimé avoir plus que cinq pages pour l'accueillir. Pire encore, Nova a longuement hésité entre ses responsabilités héroïques et familiales, et il arrive à une conclusion ici. Malheureusement, entre sa mère qui se contente de faire des jolis sourires alors qu'on aurait dû la voir réagir, ou la facilité avec laquelle tout ça est amené, c'est gênant.

Il y avait vraiment moyen de conclure mieux l'histoire, peut-être en laissant une des intrigues de côté, ou en rajoutant un numéro. Là, c'est toujours une lecture agréable, plein de gags visuels et de petits moments touchants, mais il n'empêche que c'est un peu mal fichu. Je serai là pour la suite, surtout quand on voit la page finale, mais j'espère avoir des réponses claires... Par contre, Cory Smith fait comme toujours de l'excellent travail, en bossant bien sur ses compositions dans des doubles-pages magnifiques, et en gardant toujours cette énergie qui l’honore.

Concernant le retour de Richard Ryder, j'aurais aimé avoir quelque chose de mieux fichu que ça. On l'avait laissé, sous la plume de Brian Michael Bendis, en guise de portail entre les dimensions (et je ne m'en suis toujours pas remis), et là il est comme par magie caché dans Worldmind. C'est étrange, et on sent que l'auteur a été forcé d'insérer le personnage ici pour en faire quelque chose par la suite. C'est d'autant plus dommage que la révélation n'est vraiment pas au centre du numéro, et que Sean Ryan n'assure pas plus sur la partie "familiale", elle aussi précipitée.

nova-2015-2016-011-000Nova #11

Marvel Comics • Par Sean Ryan & Cory Smith • $3.99
Si la conclusion est décevante, la série aura tout de même été un excellent moment dans la vie du personnage. Plus qu'une conclusion, ce prologue mal fichu aux prochaines aventures de Nova n'est pas dénué de qualité, mais laisse un arrière-goût d'inachevé.