The Mighty Blog

Original Sin #3

L'enquête pour trouver le tueur de Uatu le Gardien emmène les plus grands héros de Marvel face à des ennemis pour le moins inattendus mais qui lâchent une menace inégalée : leurs pires secrets. Pendant ce temps-là, d'autres héros ramassent des balles de fusil étranges.

Voilà comment on peut résumer cet épisode en rajoutant que le cliffhanger va pousser le lecteur à revenir dans deux semaines. Mais, si vous n'avez pas encore commencé à lire Original Sin, je vous invite à attendre sa sortie en Trade Paperback. Je pense que ça sera de très bonne facture. C'est qu'à $3.99 avoir des jolis décors dessinés par Mike Deodato Jr ça fait un peu cher.

Oui, il ne se passe pas grand chose. À vrai dire, on avait l'impression que l'enquête avançait et, à la fin de l'épisode, on a l'impression que dans cet épisode qu'elle recule. Jason Aaron fait de la rétention d'informations pour être sûr de tout déballer qu'à la fin. Et c'est abusivement forcé. Déjà lors du précédent épisode, lorsque les personnages viennent à parler du mystérieux commendataire de l'enquête, personne ne veut dire qui il est ou celui qui va le faire n'a pas le temps de dire son nom.

Au final, on n'a pas mal de pièces du puzzle mais on ne sait pas les monter et Aaron lève le bras pour qu'on ne puisse pas choper le plan. Il brouille même certaines pistes volontairement.

Ça ne fait pas de cet épisode - ni d'Original Sin - quelque chose de désagréable à lire. On se prend au jeu avec plaisir et délectation. Et l'ambiance est particulière unique pour un event. La réaction des personnages - et surtout d'un - face aux révélations est pertinente. Mais cette manière de ne pas dire les choses plutôt que de monter une véritable enquête à la Agatha Christie est une technique faiblarde et surtout trop facile.

Je reviens sur le cliffhanger qui est réellement surprenant - et violent. Je suis un peu déçu de la tournure que prend ainsi Marvel (en ce qui concerne la victime). Mais, peut-être qu'il s'agit encore d'une manière de brouiller des pistes. On verra bien - et je pense que ça en est une.

L'autre moment clef, c'est au début de l'épisode avec LE moment qu'on nous promet depuis longtemps : la révélation des secrets. On constate alors que les tie-ins traiteront du sujet alors que la mini-série Original Sin n'est que le déclencheur et va focaliser sur autre chose.

Graphiquement, comme je l’écrivais plus haut Deodato Jr offre de magnifique paysage en revanche sa nouvelle tendance à mettre tout le monde dans l'ombre est assez agaçante dans cet épisode et le dessinateur fait preuve de faiblesse dans ses personnages rappelant son passage pas très glorieux sur Thor, Wonder Woman ou Elektra dans les années 90.

Original-Sin 003-CoverOriginal Sin #3

Marvel Comics • Par Jason Aaron & Mike Deodato Jr • $3.99
Original Sin convint sans convaincre. Aaron abuse de facilités pour brouiller les pistes pour garder son intrigue intacte jusqu'à la fin. En plus, il y a cette sensation qu'il ne se passe pas grand chose entre le début de l'épisode et le cliffhanger. Mais paradoxalement, c'est intéressant et intriguant et on se laisse porter par l'histoire. Mais je pense sincèrement que ça sera en recueil que cette saga prendra un sens.