The Mighty Blog

Power Pack #63

Pour Marvel Legacy, la Maison des Idées a décidé d'éditer des numéros one-shot d'anciennes séries qui ont connu un certain succès à leur époque. Ainsi, Devin K. Grayson et Marika Cresta déterrent Power Pack.

J'avoue ne pas comprendre la raison qui a poussé Marvel de nous sortir ces one-shots. N'ayant pas lu d'interviews à ce sujet, c'est donc compliqué de vous en parler très clairement. Quoiqu'il en soit celui sur la famille Power m'intéresse, tout simplement parce que je suis fan de Power Pack et de Devin Grayson.

La scénariste n'est pas une nouvelle venue, elle était même l'une des jeunes espoirs au milieu des années 90 - avec Fiona Avery qui a complètement disparu du paysage des comics. Grayson s'était faite remarquer sur Catwoman et Huntress avant de confirmer l'essai avec Ghost Rider, Black Widow et Nightwing. La maladie a dû mettre fin à sa carrière et nous ne l'avons pas vue depuis.

C'est donc avec une certaine joie que je retrouve la scénariste parce que cela veut dire qu'elle va bien au niveau de la santé et, puis, j'adorais ses histoires - et ses interviews dans le magazine Wizard.

L'épisode a pour but de faire le point sur la famille Power qui n'est plus tout à fait la même depuis que Alex a disparu avec la Future Foundation à la fin de Secret Wars. Dans ce one-shot, Julie et Jack sont un peu mis de côté puisque l'histoire focalise sur Katie, la cadette de la famille, qui vit sa vie d'étudiante ordinaire depuis que son frère est parti.

Le récit prend forme d'un devoir d'école que Katie devait écrire à partir d'une histoire qu'elle a vécu. Elle raconte alors une aventure qu'elle a vécu avec sa sœur et ses frères. Sauf que c'est une coquille vide, ce qui gêne la professeur de Katie alors elle la pousse à essayer de sortir ce qu'elle a au fond d'elle. Et c'est là que l'émotion prend aux tripes.

J'avoue que si vous n'êtes pas fan de Power Pack, vous risquez de passer complètement à côté de cette histoire. D'ailleurs, je reviens à mon introduction : je ne comprends pas l'intérêt d'une telle publication. J'aurais préféré que Marvel opte pour une œuvre anthologique dans laquelle nous aurions pu lire une telle histoire.

La dessinatrice fait un assez joli travail sur ces quelques pages. Il y a une bonne idée de mise en page permettant de bien comprendre ce qui dans le récit de Katie de ce qui est dans le présent. L'action est claire et le trait plutôt sympathique.

Power Pack #63

Marvel Comics • "Rarely Pure and Never Simple" • Scénario : Devin K. Grayson - Dessins : Marika Cresta - Couleurs : Chris O'Halloran - Lettrage : Joe Caramagna • $3.99

Clairement, cet épisode de Power Pack n’explosera pas les ventes. Il s’agit d’un joli hommage à l’équipe mais, cela ne parlera sans doute qu’à ses fans.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs