The Mighty Blog

Red Wolf #1

All-New All-Different Marvel s'impose comme un exemple de diversité. De plus en plus d'artistes de divers horizons, de plus en plus de héros issus de minorité. Red Wolf en est la preuve. Écrit par Nathan Edmondson et dessiné par Dalibor Talajic, cette série est supervisée par l'auteur derrière la sublime cover, Jeffrey Veregge , lui-même indien comme le héros de la série.

Retour en 1872. Red Wolf est devenu le Shérif de Timely. C'est alors qu'un homme doté d'une technologie très avancée fait éruption menaçant toute la ville.

La série fait donc suite à la mini-série liée à Secret Wars dans laquelle nous avons suivi les aventures du Shérif Steve Rogers prenant la défense de Red Wolf. Je vais être franc, en plus de ne pas avoir accroché à la série 1872, le début de celle-ci m'a laissé quelque peu indifférent. La narration de Edmonson est plutôt efficace, voire irréprochable. Mais nous nous voyons apparaître à la chaîne des personnages indifférents et, finalement, le focus fait sur le héros est très court.

Mais la fin de l'épisode change la donne. Nous avons d'abord le droit à un ennemi qui représente une vraie menace - avec un pouvoir intriguant. Mais c'est surtout la dernière page qui donne envie de s'intéresser au prochain épisode.

Il est certain que ce début de série semble un peu léger mais les habitués de Edmondson savent qu'il faut lui laisser le temps afin qu'il installe ses intrigues. Cela pourrait en valoir la peine.

Le dessinateur serbe est plutôt solide. Clairement, il ne s'agit pas là de la BD la plus belle que j'ai pu voir mais il a une narration sans reproche et il arrive à donner le dynamisme nécessaire aux scènes d'action.

Red-Wolf-001-CoverRed Wolf #1

Marvel Comics • Par Nathan Edmondson, Jeffrey Veregge & Dalibor Talajic • $3.99
Si ce premier épisode de Red Wolf n'est pas fou, il pourrait être le début un peu mou d'une bonne série. Laissons le temps aux auteurs de nous raconter leur histoire. En tout cas, la fin de l’épisode donne envie de découvrir la suite.