The Mighty Blog

Reviews Express

Rumble #14, Lazarus #25, Invisible Republic #11

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur Image Comics avec trois séries : Rumble, Lazarus et Invisible Republic.

Rumble #14

Image Comics • Par John Arcudi & James Harren • $3.50
Cette série est géniale. Et ce numéro ne fera changer personne d'avis. Arcudi a trouvé le mélange parfait entre humour, action et monstres imaginaires. Alors que le début du numéro commence entre un combat entre Rathraq et Asura (qui possède son corps), la reine Xotlaha (qui possède son cœur) arrive dans la partie. Avec tous ses compagnons, elle débarque ... en bus pour dégommer Rathraq, sous les yeux inquiets de deux policiers qui ne peuvent que constater les dégâts. Et puis Arcudi ne s'arrête pas là et ajoute encore plein d'autres éléments à son intrigue, toujours aussi prenante. Et puis bon, le dessin de James Harren est encore parfait. Les expressions de ses personnages sont géniales, collant bien avec le côté un peu "too much" de la série. Et quand il s'agit de dessiner des scènes d'actions, c'est le patron. Ce Rumble là, on le veut pendant très longtemps!

Lazarus #25

Image Comics • Par Greg Rucka & Michael Lark • $3.99
Nouveau numéro de Lazarus, où la guerre entre les familles est encore au centre des débats. La coalition de la famille Carlyle continue de gagner du terrain et de préparer la suite des événements, avec l'arrivée d'un nouvel adversaire. Forever continue elle d'en apprendre plus sur elle, sa fonction et ses origines. Et évidemment, ça ne lui plaît que modérément. Rucka utilise cette situation pour renforcer le côté thriller politique de son récit, en ajoutant des secrets et des trahisons au sein des différentes familles. C'est très bien, c'est évidemment magnifique grâce à Michael Lark, et l'arrivée prochaine de la famille Vassalovka devrait amener pas mal de changements.

Invisible Republic #11

Image Comics • Par Gabriel Hardman & Corinna Bechko • $3.99
Après un deuxième arc toujours aussi bien, Invisible Republic revient, et les choses ont bien changé pour Babb ; son livre, contenant les mémoires de Maia a été publié. Il est donc en tournée promo au début de ce numéro. D'ailleurs, ce début d'arc est centré autour de Maia, que ce soit pendant sa jeunesse et sa situation actuelle. Et ce personnage, qui paraissait si angélique par rapport à son cousin, commence à prendre de l'épaisseur. Toujours aussi beau, Invisible Republic continue d'explorer le chaos politique de cet univers, avec un talent certain.