The Mighty Blog

Reviews Express

Hal Jordan and the Green Lantern Corps #6, The Flash #8, Nightwing #7, Green Arrow #9

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur DC Comics avec trois séries : Hal Jordan and the Green Lantern CorpsThe Flash, Nighwting et Green Arrow.

hal-jordan-6-coverHal Jordan and the Green Lantern Corps #6

DC Comics • Par Robert Venditti, Rafa Sandoval & Jordi Tarragona • $2.99
La série de Robert Venditti continue d'être une lecture divertissante. Ce n'est pas incroyablement original, mais quand l'auteur veut, il insuffle pas mal de dynamisme et d'héroïsme à ses personnages. Du coup, on tourne les pages facilement, intrigué par ce qu'il va se passer. Et ce qu'il nous prépare depuis 6 numéros va bientôt arriver, c'est-à-dire une confrontation Hal Jordan-Sinestro. Mais quid du reste des verts, et surtout de Guy Gardner qui n'est pas laissé tranquille par Venditti ? On en saura surement plus au prochain numéro, qui sera toujours dessiné par Rafa Sandoval et Jordi Tarragona, dont l’association est super solide et participe à rendre ce titre divertissant.

the-flash-8-coverThe Flash #8

DC Comics • Par Joshua Williamson & Carmine Di Giandomenico • $2.99
Elle est là, la vraie fin de la première histoire de Joshua Williamson. Elle aura peut-être été un peu longue, mais on ne s'est pas ennuyés et Wally West est enfin introduit définitivement dans la série. Williamson ayant quand même posé une intrigue assez complexe durant ce premier arc, il reste des enquêtes à résoudre, qui sont déjà teasés dans ce numéro. Du coup, j'ai un peu hâte de lire la suite de cette série pour voir comment Williamson gère son duo! Niveau dessin, c'est Carmine Di Giandomenico qui est là et c'est toujours aussi inspiré et complètement adapté à la série. Quelle bonne idée de lui avoir confié ce titre!

nightwing-7-coverNightwing #7

DC Comics • Par Tim Seeley & Javier Fernandez • $2.99
On en a ENFIN fini avec l'arc des monstres que je n'ai pas trouvé vraiment génial, mais pas non plus complètement nul. On dit moyen dans ces cas-là non ? Bref, Nightwing se recentre autour de Grayson et de son "acolyte" Raptor, dont il se rend compte qu'il l'a roulé. Alors que Nightwing reprend du service avec Spyral pour s'occuper du Parlement des hiboux, il se rend compte qu'il est devancé par le Culte du Cobra. Et il retourne voir Raptor, qui n'est pas un personnage aussi simple qu'il paraît. Tim Seeley comprend et maîtrise parfaitement sa série. Quand on lui laisse sa liberté, il écrit un récit prenant, intelligent et avec une chouette continuité. Puis il est accompagné par un Javier Ferndandez toujours aussi fort. Ses planches sont dynamiques, bourrées de détails et son découpage est parfait. Nightwing continue d'être une des meilleures séries de ce DC Rebirth.

green-arrow-9-coverGreen Arrow #9

DC Comics • Par Benjamin Percy & Stephen Byrne • $2.99
Alors qu'Otto Schmidt était revenu lors du dernier épisode, il est déjà remplacé par Stephen Byrne pour ce deuxième numéro de l'arc. C'est la première déception de cet épisode. Non pas que le dessinateur n'est pas bon ; il est même rudement solide, mais j'aurais aimé voir Schmidt rester un peu plus longtemps. Et la deuxième déception, c'est que cette histoire sur l'île accouche un peu d'une souris. C'est hyper divertissant, mais on s'attendait à un peu plus de résultats dans la mythologie de Green Arrow que Benjamin Percy met en place depuis ses débuts sur le titre. Mais il trouve quand même sa place dans la continuité de l'histoire et le tout évolue dans le bon sens, pour un trio assez dynamique. Vivement le retour promis à Seattle!

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs