The Mighty Blog

Reviews Express

Titres des autres éditeurs sortis le 22 novembre 2017

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par les autres éditeurs que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Sherlock Frankenstein and the Legion of Evil, Teenage Mutant Ninja Turtles Universe, Angelic et Savage Dragon.

Dark Horse

Sherlock Frankenstein and the Legion of Evil #2

Dark Horse • Par Jeff Lemire & David Rubin • $3.99
C'était mon coup de cœur de la semaine, et la confirmation que la série de Jeff Lemire et David Rubin est à lire. On y suit toujours Lucy Weber qui tente de résoudre le mystère autour de la disparition de son père. Lemire, s'il garde l'univers de Black Hammer, change de style ici en ayant une approche plus polar/enquête, dans un monde barré. Il se permet plus de libertés qu'avec la série principale et propose aussi un ton plus léger, même si le glauque et l'opressant ne sont jamais trop loin. Et comme le génial David Rubin est aux dessins, la série prend une dimension supplémentaire et devient finalement indispensable à tous fans de Black Hammer. Ou de David Rubin.  - Kevin

IDW Publishing

Teenage Mutant Ninja Turtles Universe #16

IDW Publishing • Par Chris Mowry & Giannis Milonogiannis / Erika Anderson & Michael Dialynas • $3.99
Pour coller à la série régulière, cet arc de la série Teenage Mutant Ninja Turtles Universe s'intéresse aux Triceratons, la race extra-terrestre créée par les Utroms (dont Krang fait partie). L'histoire principale écrite par Chris Mowry et magnifiquement illustrée par Giannis Milonogiannis s'intéresse tout particulièrement au Général Zog et à sa relation amoureuse avec le Commander Zom et jusqu'où il est prêt à aller pour la protéger. Le scénariste nous propose alors une introduction très réussie sans aucun phylactère nous expliquant ce qu'a vécu Zog mais aussi une mise en contexte très réussie. Sans connaître les personnages, il est tout à fait possible de rentrer dans l'histoire et d'apprécier chaque moment. La seconde histoire est assez mignonne, elle nous montre comment son élevés les Triceratons. Un petit complément qui permet de créer du relief dans l'histoire de cette race extra-terrestre.  - Noisybear

Image Comics

Angelic #3

Image Comics • Par Si Spurrier & Caspar Wijngaard • $3.99
Là aussi, un de mes petits plaisirs du moment. Angelic est une série assez fraîche - notamment grâce aux magnifiques dessins de Capsar Wijngaard, mais traite assez finement de sujets un peu plus graves. Simon Spurrier lance définitivement la quête de Qora et son compagnon, tandis que le reste de la tribu de Qora s'inquiète de son absence. Cette quête est toujours passionnante à suivre, avec le côté transhumanisme appliqué aux animaux qui fonctionne bien. De plus, les designs de Wijngaar sont vraiment réussis et son trait est vraiment agréable à lire. Sa colorisation, toujours aussi tranchée, fonctionne bien. En conclusion, le troisième numéro de Angelic ne fait que confirmer la qualité de la série et je la suis chaque mois avec beaucoup d'intérêt. - Kevin

Savage Dragon #228

Image Comics • Par Erik Larsen • $3.99
Si toute la petite clique de personnages de la série découvrent la vie au Canada et que Malcolm débute sa nouvelle carrière de héros dans ce pays, l'épisode s'intéresse d'avantage à leur vie privée. Bon... Je... Je ne sais pas comment dire mais très clairement la série prend un virage pornographique important avec une scène de sexe entre Malcolm et Maxine. Sans parler de machisme, Erik Larsen montre clairement une image dégradante de la femme dans l'acte sexuelle évitant le même traitement à l'homme. Et puis, moi, très sincèrement, je n'ai pas envie de voir/lire ça. Ce n'est pas la première fois que la série montre des scènes torrides ou des femmes nues mais, là ça va plus loin avec le vagin exposé et recouvert de sperme, la tête de Maxine en plein acte de plaisir... Peut-être que le succès de la couverture XXX - encore plus vulgaire que cette scène - de l'épisode 225 a encouragé Larsen à aller dans ce sens. Mais rien ne nous préparait vraiment à ça, même le nu intégral du précédent numéro. Ça me déçoit parce que j'aime cette série et la scène de baston sous la neige me rappelle pourquoi. En revanche, comme si ce n'était pas suffisant, Larsen nous en rajoute une couche en fin d'épisode avec une scène digne d'une pièce de théâtre de boulevard produite par Marc Dorcel. Très clairement, si la série continue dans cette direction, je serai obligé d'arrêter tellement je me sens exclu. Ça serait dommage puisque j'ai tous les épisodes de la série régulière en floppy.  - Noisybear

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs