The Mighty Blog

Reviews Express

Titres Marvel Comics sortis le 25 avril et le 2 mai 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par Marvel Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de All-New Wolverine, Astonishing X-Men, Captain America, Doctor Strange: Damnation, Doctor Strange, Infinity Countdown, Invincible Iron Man, Legion, Rogue & Gambit et X-Men Blue.

All-New Wolverine #34

Marvel Comics • "Old Woman Laura" Part 2 • Par Tom Taylor & Ramon Rosanas • $3.99
L'arc qui nous conduit dans le futur continue avec un groupe de super-héroïne qui doivent s'unir pour explorer en engin venu de Latvérie. L'épisode raconte une histoire d'aventure assez bien foutue avec des personnages haut en couleurs. La recette est telle que le twist de Tom Taylor fonctionne complètement. Pour son dernier arc, le scénariste maintient le niveau qualitatif vers le haut, c'est plaisant. Et puis, les dessins de Ramon Rosanas sont excellents. - Noisybear

Astonishing X-Men #11

Marvel Comics • "A Man Called X" Part 5 • Par Charles Soule & Ron Garney • $3.99
En sachant qu'il s'agit de l'avant-dernier épisode écrit par Charles Soule d'une saga complète, le cliffhanger était presque évident. En tout cas, l'effet de surprise n'a pas marché sur moi comme il aurait dû. Ce n'est pas vraiment un reproche étant donné que l'histoire se tient très bien et que nous aurons peut-être le droit à une surprise finale. Ron Garney signe les dessins de ce numéro tranchant encore une fois avec les précédents épisodes. Si son trait est parfaitement utilisé pour ce numéro, la colorisation de Matt Milla gâche un peu le tout puisque les couleurs vient à "bouffer" le trait brut du dessinateur. Le coloriste essaie un maximum de le mettre en valeur mais n'y parvient que rarement. - Noisybear

Captain America #701

Marvel Comics • Par Mark Waid, Leonardo Romero, Adam Hughes & J.G. Jones • $3.99
Mark Waid entame un nouvel arc narratif dans lequel Steve Rogers est physiquement absent. En effet, Captain America n'apparaît seulement dans des reconstitutions historiques dessinées de main de maîtres par Adam Hughes et J.G. Jones. Le reste est magnifiquement illustré par Leonardo Romero (Hawkeye) qui nous montre un futur utopique dans lequel un descendant de Steve Rogers se bat pour que son fils puisse vivre. L'épisode se lit très bien en plus de s'en prendre plein les mirettes. Vraiment pas mal et original. - Noisybear

Doctor Strange: Damnation #4

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Donny Cates & Rod Reis • $3.99
C'est dans ce numéro que Damnation se termine avec une fin plutôt correcte suivie d'une scène post-générique. Elles arrivent en comics et, avouons-le, l'effet est plutôt réussi même si l'intérêt me paraît un peu limité. En tout cas, Donny Cates et Nick Spencer nous aurons offert une histoire pleine de rebondissements qui se suffit à elle-même - certes elle donne l'impression que le one-shot sur Johnny Blaze est une pièce maîtresse mais l'essentiel est résumé sur une page. J'avoue, je voulais faire l'impasse sur la mini-série mais j'ai bien faire de me laisser tenter au dernier moment, c'était rudement fun et épique. En plus, les dessins de Rod Reis sont fantastiques. - Noisybear

Doctor Strange #389

Marvel Comics • Par Donny Cates & Niko Henrichon • $3.99
L'épisode est très simple à résumer : Strange est au restaurant avec quelqu'un de bien connu et raconte ce qui lui est arrivé avant l'histoire lue dans Doctor Strange: Damnation #4 - critiqué ci-dessus. Encore une fois, Donny Cates maîtrise sa narration tout en arrivant à placer de bonnes blagues et multiples rebondissements sans que cela paraisse lourd. Au contraire, l'épisode a une densité rare et plaisante. - Noisybear

Infinity Countdown #3

Marvel Comics • Par Gerry Duggan, Aaron Kuder & Mike Hawthorne • $4.99
Je suis en train de me demander ce que Gerry Duggan veut réellement nous raconter tellement les deux histoires contenues dans ce numéro semblent être détachées l'une de l'autre (sans compter de l'introduction dessinée par Mike Deodato Jr). Du coup, que devons-nous retenir vraiment ? Je suis assez client de ce que nous montre le scénariste mais mon cerveau travaille à plein régime en lisant chaque numéro alors la conclusion devra être parfaite parce que la déception risque d'être forte si ce n'est pas le cas. - Noisybear

Invincible Iron Man #599

Marvel Comics • "The Search For Tony Stark" Part 7 • Par Brian Michael Bendis, Stefano Caselli & Alex Maleev • $3.99
La fin du run de Brian Michael Bendis sur les séries Iron Man s'approche - ainsi que le départ du scénariste de Marvel - mais il est parti pour étoffer encore plus son intrigue d'éléments divers et variés. Impossible non plus de comprendre quel est le but de Tony Stark et comment les intrigues de Riri Williams et Victor Von Doom viennent s'insérer dans ce puzzle éclaté. Peut-être trop éclaté d'ailleurs pour que le prochain et dernier numéro soit satisfaisant... Bendis n'est pas forcément le meilleur pour terminer un run convenablement. - Noisybear

Legion #4

Marvel Comics • Par Peter Milligan & Lee Ferguson • $3.99
Wilfredo Torres laisse sa place à Lee Ferguson aux dessins, ce qui est fortement dommage pour une mini-série en 5 épisodes d'autant plus que nous perdons réellement en qualité. En plus, l'histoire piétine un peu par moment tout en se perdant dans des choses qui me paraissent plus compliqué qu'il ne faudrait. Peut-être que ce quatrième épisode était de trop... - Noisybear

Rogue & Gambit #5

Marvel Comics • Par Kelly Thompson & Pere Perez • $3.99
Bon... C'est donc là où l'histoire de Kelly Thompson devait se terminer... avec un gros retour en arrière que je trouve difficile à accepter. Certainement que d'autres scénaristes viendront foutre le bordel par la suite comme d'habitude lorsque cela concerne la relation entre Rogue et Gambit. En tout cas, la mini-série a vraiment été plaisante à lire du début jusqu'à la fin, Thompson prouvant tout le bien que je pense d'elle. - Noisybear

X-Men Blue #26

Marvel Comics • Par Cullen Bunn & R.B. Silva • $3.99
Difficile de savoir si ce que nous raconte Cullen Bunn va avoir une conséquence aussi importante que le récit nous fait croire. En tout cas, cela lui permet de faire une multitude de choses comme rendre Polaris bien bad-ass, mettre côtes à côtes les fils de Wolverine et nous montrer que Emma Frost n'a pas changé même si je la trouve un peu soft - difficile de croire qu'elle n'ait pas sondé l'esprit de Havok avant. Il y a de bonnes choses même si l'épisode n'est qu'une énième grosse baston. - Noisybear