The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics sortis le 27 juin 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Astro City, The Man of Steel et The Terrifics.

Astro City #52

Vertigo • Par Kurt Busiek & Brent Anderson • $3.99
Kurt Busiek et Brent Anderson signé le dernier épisode de la série régulière Astro City. Mais n'ayez crainte, l'univers qui existe depuis plus de 20 ans continuera d'exister sous la forme de Graphic Novels, un format qui collera tout aussi bien au titre. Du coup, ce numéro n'est pas un "adieu" dans le sens où il termine l'histoire en cours - celle d'un homme dont la femme a été effacée de la réalité suite à un événement inter-dimensionnel - tout en introduisant le premier Graphic Novel que nous aurons entre les mains seulement en 2019. Clairement, la régularité nous manquera mais si c'est pour avoir des albums de grande qualité, c'est un mal pour un bien. - Noisybear

The Man of Steel #5

DC Comics • Par Brian Michael Bendis, Adam Hughes & Jason Fabok • $3.99
S'il y a bien une chose que Brian Michael Bendis sait faire et que je trouve irritant c'est d'imposer une situation comme un état de fait sans l'avoir développée avant. Par exemple, je serai prêt à comprendre la décision de Jon Kent dans ce numéro, il n'y a aucun soucis, sauf que son envie n'est pas développée plus que ça. Mais, ce qui me gène le plus est son comportement qui n'est pas vraiment raccord avec la personnalité du fils de Lois et de Clark. C'est dommage que ce passage vient gâcher la fête, l'histoire principale est rudement efficace et propose de très bonnes choses comme la relation entre Superman et Supergirl bien trop mise à la trappe depuis de longues années. Les dessins d'Adam Hughes sont franchement magnifiques - même si on perçoit quelques pages faites plus rapidement que d'autre - proposant une ambiance magistrale. - Noisybear

The Terrifics #5

DC Comics • Par Jeff Lemire & Evan 'Doc' Shaner • $2.99
Si l'histoire globale n'est toujours pas terrible, nous retrouvons tout de même un Jeff Lemire en pleine forme afin de nous proposer un numéro hors-norme. Tout commence avec une page composée de 4 pages chacune focalisant sur un personnage de la série. Ainsi nous découvrons leurs tranches de vie individuellement, mais lorsque les personnages viennent à être dans la même pièce, les cases fusionnent ne devenant qu'une. Tout cela jusqu'à ce que la structure de fasse littéralement casser la figure par le vilain de l'arc en cours. Si le concept tombe un peu à plat par moment, il est très efficace. En plus, le scénariste donne un peu de relief et d'humanité à Plastic Man. Et puis, c'est un plaisir de voir Evan Shaner à l'action, ses dessins sont tellement beaux ; il n'est jamais avare de détails et pourtant chaque case respire la sobriété. Il devrait être un modèle pour de nombreux dessinateurs. - Noisybear