The Mighty Blog

Reviews Express

Titres DC Comics sortis le 17 octobre 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par DC Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Batman, Cover, Justice League, Justice League Dark et Pearl.

Batman #57

DC Comics • Par Tom King & Tony S. Daniel • $2.99
Parfois, je pense qu'il y des écrivains se pensent plus malins que leur lectorat. Je crois que c'est le cas de Tom King en écrivant ce numéro. Comme d'habitude, l'épisode alterne entre deux séquences : une presque muette montrant Batman affronter KG Beast - et pointant les défauts de Tony Daniel aux dessins, l'autre étant un père de famille racontant un conte pour enfant russe à son fils. Le fait est qu'on sait d'avance ce qui va arriver dans le conte pour enfant... Et que lorsque le climax du combat arrive en faisant écho au conte il y a quelque chose qui ne va pas et... là... on voit arriver le twist final. Oui, c'est rigolo... Ok. Mais, il y a aussi un peu cette sensation de "tout ça pour ça !?" sans compter que le parallèle que fait le scénariste entre les deux personnages avait été assimilé depuis belle lurette. Ça donne un peu l'impression que King a du mal à se renouveler. - Noisybear

Cover #2

Jinxworld • Par Brian Michael Bendis & David Mack • $3.99
La série de Brian Michael Bendis et David Mack confirme et continue d'être passionnante ! Le numéro démarre fort, avec un interrogatoire musclé où Max est en mauvaise posture. On comprend rapidement que le tortionnaire cherche à savoir ce qu'il s'est passé à Istanbul, ce que Bendis va ensuite nous dévoiler. Ce numéro est excellent, enchaîne bien avec le précédent qui était introductif, et rentre définitivement dans l'action. Les dialogues de Bendis font mouche, notamment ceux entre Max et Julia, qui s'annonce comme prévu un personnage complexe. C'est très intrigant, et encore réussi graphiquement. David Mack continue de proposer quelque chose d'original, avec son style, et rend un résultat que vous ne verrez nulle part ailleurs. - Kevin

Justice League #10

DC Comics • "Drowned Earth" Prologue • Par Scott Snyder & Francis Manapul • $3.99
Comme sa petite sœur (critiquée ci-dessous), Justice League rentre dans un cross-over, ce numéro servant de prologue. Scott Snyder coche toutes les cases de ses dernières histoires avec le secret bien enfoui, la menace bigger than life et les personnages zombifiés. S'il y a du rythme - très clairement on ne s'ennuie pas, le scénario me paraît quand même bien simpliste ne me tentant pas trop à suivre Drowned Earth. Sinon, l'épisode est joliment dessiné par Francis Manapul, mais personne ne doutait de ses talents artistiques. - Noisybear

Justice League Dark #4

DC Comics • "The Witching Hour" Part 3 • Par James Tynion IV, Alvaro Martinez Bueno & Raul Fernandez • $3.99
C'est beau ! C'est très très beau ! Alvaro Martinez Bueno est au sommet de son talent proposant un ensemble de shots de toute beauté et apportant la folie nécessaire à un titre qui parle de magie et de sciences occultes. Malheureusement, c'est la seule chose de bien : le script de James Tynion IV est inutilement bavard pour un numéro qui ressemble à un combat de Dragon Ballon Z condensé - qui ressemble aussi à l'affrontement final du film Wonder Woman, tout cela avec un twist téléphoné. The Witching Hour est vraiment une lecture dispensable. - Noisybear

Pearl #3

Jinxworld • Par Brian Michael Bendis & Michael Gaydos • $3.99
Cette semaine, DC a eu tendance à me décevoir, heureusement qu'il y a les titres du label Jinxworld. Brian Michael Bendis renoue ainsi avec son style noir et expérimente des choses - ce qui est aussi le cas de Michael Gaydos sur la partie graphique. Dans ce numéro, nous retrouvons donc Pearl face au jeune homme qu'elle devait tuer pour le compte de Mr. Miike. Plusieurs options s'offre donc à elle... Ce qui est intéressant, c'est que Bendis ne nous dévoile pas ce qui se passe dans la tête de la jeune femme, ce sont les autres qui parlent d'elle et qui nous donnent les armes afin de mieux comprendre la situation. Je trouve ça très malin, d'autant plus que c'est bien foutu. - Noisybear