The Mighty Blog

Reviews Express

Titres Marvel Comics sortis le 17 octobre 2018

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par Marvel Comics que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Mr. & Mrs. X, Runaways et The Life of Captain Marvel.

Mr. & Mrs. X #4

Marvel Comics • Par Kelly Thompson & Oscar Bazaldua • $3.99
Rogue et Gambit continuent leur lune de miel très mouvementée durant laquelle ils doivent babysitter Xandra, une jeune fille de Shi'Ar recherchée par la Garde Impériale et liée à l'histoire des X-Men. Très clairement, la série repose sur la nostalgie d'une ère révolue mais, Kelly Thompson regarde aussi vers l'avenir par le biais des dialogues entre nos deux tourtereaux. Sincèrement, ce n'est pas le titre du siècle - ce qui tombe assez bien puisque ce n'est pas la volonté de Thompson - mais la lecture est tellement agréable que cela serait idiot de s'en passer... À part si vous êtes allergiques aux X-Men, dans ce cas-là... - Noisybear

Runaways #14

Marvel Comics • Par Rainbow Rowell & David Lafuente • $3.99
Je ne suis pas captivé par cet arc. Ce n'est pas la faute du dessinateur intérimaire, David Lafuente toujours aussi talentueux, mais plutôt du sujet qui y est abordé. D'autant plus que si l'idée de faire revenir Alex Wilder est plutôt bonne je trouve que la manière avec laquelle l'écrit Rainbow Rowell est plutôt simple, les autres personnages ont le droit à un meilleur traitement. Sinon, l'épisode se termine avec une backup story qui nous place du point de vue de Old Lace, la vélociraptor, et c'est franchement drôle, mignon et excellent. - Noisybear

The Life of Captain Marvel #4

Marvel Comics • Par Margaret Stohl, Carlos Pacheco & Erica D'Urso • $3.99
J'avoue ce numéro aurait mérité une critique complète mais faute de temps, je ne peux que lui accorder ces quelques lignes. Marvel décide donc de faire un retcon, une continuité rétroactive c'est à dire d'ajouter un événement au passé de Captain Marvel qui change notre perception actuelle du personnage. Je pense que cela indique quelle direction va prendre le personnage sur grand écran - et insinue à demi-mot que Jude Law ne joue pas Mar-Vell comme beaucoup le supposent. Je comprends ce choix pour la symbolique, je comprends également l'envie de traiter le passé du personnage avant de relancer une série qui aura le droit à un coup de projecteur avec l'arrivée prochaine du film. Finalement, ça ne change pas grand chose je trouve mais c'est bien foutu et toujours très bien écrit et dessiné. - Noisybear