The Mighty Blog

Reviews Express

Titres des autres éditeurs sortis en février 2019

Chaque semaine, nous vous proposons des critiques rapides des séries publiées par les autres éditeurs que nous suivons régulièrement. Cette semaine, on parle de Relay, Black Badge, Buffy The Vampire Slayer, Coda, Firefly, Black Hammer: Age Of Doom, B.P.R.D.: The Devil You Know, Hellboy and the B.P.R.D. 1956, Teenage Mutant Ninja Turtles, Quincredible et Livewire.

AfterShock Comics

Relay #4

AfterShock Comics • Par Zac Thompson & Dalibor Talajic • $3.99
Cela faisait longtemps que nous attendions un nouvel épisode de la série de Zac Thompson (sur un pitch co-écrit par Donny Cates). Il faut dire que le dessinateur (hyper talentueux) Andy Clark a quitté la série. Il est remplacé par Dalibor Talajic, un dessinateur que j'aime beaucoup mais qui ne procure pas forcément la même valeur ajoutée que son prédécesseur. Dans les faits, l'histoire est difficile de prendre en cours de route tellement elle a été dense jusque-là. On termine tout de même l'épisode en remettant chaque élément en place. J'espère que la publication plus régulière de la série nous permettra de mieux apprécier ce récit de science-fiction très prometteur. - Noisybear

BOOM! Studios

Black Badge #7

BOOM! Studios • Par Matt Kindt, Tyler Jenkins & Hillary Jenkins • $3.99
La grande course se finit ensuite, et si le déroulement n'était que vaguement prenant, c'est grâce au développement des personnages que Matt Kindt tire son épingle du jeu. Il a donné beaucoup de profondeur à son univers et à l'organisation des différentes classes de scout. On n'est pas si loin des idées de Mind MGMT par moment. Toujours est-il que l'auteur tente toujours de surprendre le lecteur et y arrive ici aussi. On ne découvre que les débuts de la conspiration, mais on est clairement happé par l'histoire, magnifiquement mis en images par Tyler et Hillary Jenkins. - Kevin

Buffy The Vampire Slayer #2

BOOM! Studios • Par Jordie Bellaire & Dan Mora • $3.99
Certes, Jordie Bellaire a encore tendance à trop parler aux fans de la série TV en proposant des pieds de nez et des clins d'oeil au show. Oui, voir Cordelia de cette manière est rigolote, insister dessus en nous faisant croire qu'on va retrouver celle qu'on connait un peu lourd. Mais, ça va dans l'ensemble, on passe un bon moment d'autant plus que cette nouvelle série commence à prendre de plus en plus son rythme imposant ses codes. Mais le principal argument reste Dan Mora qui nous offre des planches absolument magnifiques. - Noisybear

Coda #9

BOOM! Studios • Par Simon Spurrier & Matias Bergara • $3.99
Après la grosse conclusion du dernier numéro, Simon Spurrier laisse un peu le temps au lecteur et à Hm de respirer ... mais pas trop ! L'auteur repart très vite vers une nouvelle aventure et malmène réellement son héros. La lecture reste très plaisante et prenante car il se passe toujours quelque chose. Coda est donc toujours une excellente lecture, dotant plus que graphiquement, Matias Bergara est toujours aussi fort. Personnellement, je suis très étonné que cette série n'est pas encore annoncée en France, tant sa qualité constante. - Kevin

Firefly #4

BOOM! Studios • Par Greg Pak & Dan McDaid • $3.99
Ce numéro signe la fin du premier arc de la série avec une grosse révélation sur Mal et Zoe ainsi que d'autres surprises. Le premier épisode m'avait laissé dubitatif quant à l'intérêt de la direction prise par Greg Pak même si j'étais curieux de voir où cela allait. Au bout de 4 mois, j'ai été très agréablement surpris par la tournure de l'ensemble tellement le scénariste semble s'être réapproprié la série. On reconnait parfaitement son style et la manière qu'il a d'articuler ses histoires, ce qui n’empêche pas d'être surpris·e à la lecture. - Noisybear

Dark Horse

Black Hammer: Age Of Doom #8

Dark Horse • Par Jeff Lemire, Dean Ormston & Dave Stewart • $3.99
Dans Black Hammer, Jeff Lemire nous a montré qu'il aimait jouer avec les faux-semblants et il continue ici. On suit nos héros habituels, mais dans un univers différent. C'est évidemment quelque chose qu'on a vu plusieurs fois, mais ça fait son effet quand c'est bien écrit ... et c'est le cas ici. L'auteur canadien alterne entre les scènes de ville avec Lucy et d'autres sur Mars. Lemire sait garder ses secrets et le prouve ici, mais je suis tellement admiratif devant sa science de la narration et sa capacité à renouveler Black Hammer que je laisse ces questions de côté, jusqu'à la prochaine fois. On retrouve Dean Ormston et c'est un grand plaisir, car le dessinateur est parfait pour dessiner des super-héros dépressifs. - Kevin

B.P.R.D.: The Devil You Know #13

Dark Horse • Par Mike Mignola, Scott Allie & Lawrence Campbell • $3.99
La fin du monde approche, les Grands Anciens sont apparus et dévastent tout, et rien ne semble pouvoir arrêter tout ça, même pas le B.P.R.D.. C'est donc une mission qui paraît de plus en plus suicidaire dans laquelle se lance Hellboy et ses collègues. Autant dire que Mike Mignola et Scott Allie font bouger les choses même si j'ai l'impression que les membres humains du B.P.R.D. sont destinés à être de la chaire à canon. Il ne reste plus que 2 épisodes avant la fin qui s'annonce d'ores et déjà épique. Par contre, je ne suis pas certain qu'elle soit satisfaisante... On croise les doigts ! - Noisybear

Hellboy and B.P.R.D. 1956 #4

Dark Horse • Par Mike Mignola, Chris Roberson, Mike Norton, Mike Avon Oeming & Yishan Li • $3.99
Bien que l'histoire de Mike Mignola et Chris Roberson propose trois histoires, elles sont intimement liées mais, c'est surtout la manière que les scénaristes les font s'enchaîner qui rend la lecture très agréable. Chaque retournement de situation est suivi par une scène différente mais on a toujours l'envie de lire même si la tension est retombée. S'il n'y a pas d'action à proprement parlé, il y a une tension et de la dramaturgie à tous les étages que même l'humour de la fin d'épisode n'arrive pas à balayer. C'est vraiment réussi. - Noisybear

IDW Publishing

Teenage Mutant Ninja Turtles #91

IDW Publishing • Par Tom Waltz & Michael Dyalinas • $3.99
Karai et son petit groupe reviennent au sein du Clan Foot et cela créé de nouvelles interactions. Bon, comme d'habitude, le script de Tom Waltz est bien trop bavard, il étire trop longtemps certaines scènes qui en perdent leur saveur voire leur intérêt. Seul le dialogue entre Leonardo et Splinter arrive à sonner juste dans ce numéro. Les choses dites à ce moment-là sont très intéressantes d'autant plus qu'il y a une vraie conséquence. J'espère que le cliffhanger ne sera pas désamorcé à la va-vite et que Waltz prévoit bien ce que je pense qu'il prévoit. - Noisybear

Lion Forge Comics

Quincredible #4

Lion Forge Comics • Par Rodney Barnes & Selina Espiritu • $3.99
Je répète ce que je dis depuis le début sur la série : si vous souhaitez découvrir l'univers Catalyst Prime, la série de Rodney Barnes et Selina Espiritu est idéale. Dans ce numéro, Quincredbile rencontre les autres supers de cet univers, le moment pour vous ne les appréhendez ou les découvrir. Il y a tout de même un truc un peu facile dans cette histoire, notamment que Quinn semble plus doué que les autres à retrouver une piste mais, passons. Barnes semble nous proposer le Miles Morales de cet univers - surtout pour son rapport avec ses parents - et ça marche vraiment bien. - Noisybear

Valiant

Livewire #3

Valiant• Par Vita Ayala, Raul Allen, Patricia Martin & Scott Koblish • $3.99
Après les événements du précédent épisode, Vita Ayala n'a pas pour ambition de calmer le jeu. Nous aurions pu découvrir calmement comment Amanda va se débrouiller dans son nouvel environnement mais elle n'en aura pas le temps puisque son frère revient afin de lui apporter une (mauvaise) surprise. L'épisode est centré sur les deux personnages qui s'affrontent tout en se remémorant leur enfance. C'est toujours aussi bon même si la partie graphique est assez étrange puisque Scott Koblish vient donner un coup de main à Raul Allen et Patricia Martin. Son style est assez différent mais il semble qu'il essaie de s'adapter, du coup, le mélange des deux est un hybride étrange. Cela reste tout de même joli. - Noisybear