The Mighty Blog

Reviews Express

Spider-Man #12, Spider-Gwen #16, Spider-Woman #14, Spider-Woman #15, Amazing Spider-Man #23

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur Marvel Comics avec quatre séries : Spider-Man, Spider-Gwen, Spider-Woman et Amazing Spider-Man.

Spider-Man #12

Marvel Comics • "Sittin' In A Tree Part 1" par Brian Michael Bendis & Sara Pichelli • $3.99
Brian Michael Bendis démarre un arc assez particulier dans le sens où Miles Morales voyage dans un univers parallèle alors qu'il vient à peine d'arriver dans celui où il vit maintenant. L'épisode est assez dense parce que le scénariste met en place la situation en répercussion à Civil War II mais, aussi, aux récents épisodes de la série montrant les nouvelles fonctions du père de Miles. En tout cas, l'idée que notre héros raconte à ses deux amis la situation permet de faire des ellipses et de mieux expliquer la situation. En plus, les dessins de Sara Pichelli sont superbes, surtout agrémenté des couleurs de Justin Sponsor qui change de palette lorsque Miles change d'univers, c'est un petit rien qui permet un confort de lecture.

Spider-Gwen #16

Marvel Comics • "Sittin' In A Tree Part 2" par Jason Latour & Robbi Rodriguez • $3.99
Le cross-over avec Spider-Man continue dans cet épisode. Je ne lis pas en single la série mais cet épisode est assez accessible. Jason Latour présente l'univers de sa série et présente aussi Miles Morales à ses lecteurs fidèles. Cela marche plutôt pas mal. L'histoire est assez plaisante surtout que les auteurs évitent l'affrontement entre les deux héros préférant le rapprochement sentimental comme le montre les couvertures. C'est un sacré pied-de-nez.

Spider-Woman #14

Marvel Comics • Par Dennis Hopeless & Veronica Fish • $3.99
Jessica Drew a du mal à se remettre de ce qui est arrivé à la fin du précédent épisode. Mais, ca va de mal en pis. La première moitié de l'épisode n'est pas tendre avec notre héroïne ni avec le lecteur fidèle de la série. Mais, Dennis Hopeless compte bien faire avancer son intrigue tout en jouant - presque de manière sadique - avec les sentiments de Spider-Woman. Les dessins de Veronica Fish sont très réussis. D'ailleurs, je pense sincèrement qu'elle est la dessinatrice qui a travaillé sur le titre dont le trait colle le mieux.

Spider-Woman #15

Marvel Comics • Par Dennis Hopeless & Veronica Fish • $3.99
Hopeless n'est pas tendre avec son héroïne. Il joue vraiment avec ses nerfs. C'est donc bien déterminée qu'elle décide d'aller affronter Hobgoblin. J'avoue que le dernier tiers de l'épisode m'a un peu déçu dans le sens où le retour du personnage est facile. Mais, comme je l'ai écrit au début de ma critique : "Hopeless n'est pas tendre avec son héroïne". De la déception, je suis passé à la curiosité. Ce twist a amené des choses intéressantes et, maintenant, j'ai hâte de savoir ce qu'il va se passer après.

Amazing Spider-Man #23

Marvel Comics • Par Dan Slott, Christos Gage & Giuseppe Camuncoli • $3.99
L'épisode fait suite à The Clone Conspiracy #4 (pas encore critiqué sur le site) et comme tous les épisodes de Amazing Spider-Man liés à l'événement, il s'agit d'un complément d'information dont la lecture est dispensable pour la compréhension. En revanche, je trouve intéressant ce que Dan Slott et Christos Gage font dans le sens où ils cassent les rêves les plus fous de vieux lecteurs qui ne jurent que par la relation entre Peter et Gwen. Notre héros a évolué, il a fait son deuil et refuse de vivre dans son passé. Eh oui, Spider-Man avance...