The Mighty Blog

Reviews Express

Animosity #4, Captain Kid #3, Captain Kid #4, Alters #3

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur AfterShock Comics avec trois séries : Animosity, Captain Kid et Alters.

Animosity #4

AfterShock Comics • Par Marguerite Bennett & Rafael De Latorre • $3.99
Animosity doit beaucoup de choses à The Walking Dead. Sauf que le message de la série est bien plus positif que dans la série de Robert Kirkman. Marguerite Bennett se pose la question "qu'est-ce que c'est l'amour ?" dans le flashback ouvrant l'épisode mais n'y répond pas. Elle laisse alors place à l'histoire afin de montrer que la cruauté du monde qui nous entoure n'empêche pas le fait qu'on puisse s'aimer. C'est beau, c'est touchant, c'est mignon parfois et, pourtant, terriblement cruel.

Captain Kid #3

AfterShock Comics • Par Mark Waid, Tom Peyer & Wilfredo Torres • $3.99
Le début d'épisode focalise sur Helea et nous sommes en droit de nous demander si cette histoire n'est pas trop précoce. Après tout, nous ne connaissons pas Captain Kid... En plus, tout ce que j'aimais dans le premier épisode a disparu dans celui-ci. Mais Mark Waid et Tom Peyer ont décidé de focaliser sur notre héros - et son alter-ego humain - dans la seconde partie nous expliquant comment Chris a accepté son rôle de super-héros. Nous retrouvons ce personnage commun qui a les problèmes d'un homme vieillissant bien loin du super-héros qu'il est actuellement. Bon, nous ne savons toujours pas où les auteurs veulent en venir mais ça reste sympathique.

Captain Kid #4

AfterShock Comics • Par Mark Waid, Tom Peyer & Brent Peeples • $3.99
Wilfredo Torres laisse sa place aux dessins à Brent Peeples et j'espère que le premier reviendra vite au poste. Tout d'abord, ses personnages paraissent tous antipathiques. Si M. Halliday l'est, c'est normal mais lorsqu'il s'agit de Captain Kid ou de son père, je trouve ça dommage... Surtout que le script de Waid et Peyer joue tire plutôt sur la corde sensible. Le sauvetage du père de Chris est touchant mais fait avec une grande sobriété... Même si notre héros accepte guère d'avoir entendu son père dire des choses aussi dures. J'avoue préférer ce genre de moments que l'histoire avec les Helea.

Alters #3

AfterShock Comics • Par Paul Jenkins & Leila Leiz • $3.99
Dur moment pour Chalice qui doit faire face à ses alliés après ses erreurs passées. Dur moment pour Charlie qui doit faire face aux changements de son corps et au regard de ses proches. Bref, l'épisode n'est pas des plus rigolos mais la construction de Paul Jenkins est assez intelligente pour faire passer son idée de passage d'un corps à l'autre en utilisant l'allégorie du passage d'une "alter" - l'équivalent des mutants chez Marvel - à une super-héroïne. C'est très tendre, plein de bons sentiments mais terriblement dur à lire si vous êtes sensibles parce que Jenkins sait trouver les mots justes et les situations propices à vous faire pleurer.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs