The Mighty Blog

Reviews Express

Batman #3, Superman #3, Detective Comics #937, Wonder Woman #3, The Flash #3

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur DC Comics avec cinq séries : Batman, Superman, Detective Comics, Wonder Woman et, The Flash.

batman-003-coverBatman #3

DC Comics • Par Tom King & David Finch • $2.99
À défaut de donner de la personnalité à ses deux nouveaux justiciers, Tom King nous raconte leurs origines qui ont des dénominateurs communs avec Batman. J'ai du mal à croire que ça soit le scénariste de Omega Men et The Vision qui soit aux commandes de cette série tellement c'est classique. Même la fin, si on enlève le fait que DC ait révélé l'identité du vilain dans les sollicitations d'octobre parues la semaine avant l'épisode, semble très classique. Il serait bon que la série décolle, parce l'ennui commence à se faire sentir. En  revanche, je tiens à m'excuser auprès des fans de David Finch, ici, il fait un travail remarquable. Bien que je pense que l'encrage de Danny Mikki aide grandement. Il y a encore des faiblesses mais certaines scènes sont vraiment chouettes comme celle avec la Batmobile.

Superman-003-CoverSuperman #3

DC Comics • Par Peter J. Tomasi, Patrick Gleason & Jorge Jimenez  • $2.99
Ce troisième épisode de Superman est le meilleur paru jusque-là. Ce n'était pas forcément compliqué mais nous retrouvons surtout la mythologie du héros. En plus, Peter J. Tomasi et Patrick Gleason ne donnent pas l'impression d'écrire une histoire générique. Ainsi, nous constatons que Superman est prêt à tout pour sauver son fils et que ce dernier l'est aussi pour sauver son chien. Ecrit de la sorte, cela peu paraître débile mais dans l'épisode cela marche complètement. Surtout lorsque Superman tente de sauver son fils et préfère faire confiance à The Eradicator que de l'affronter. A noter aussi que les dessins de Jorge Jimenez sont plutôt magnifiques, assez proches du style de Pepe Larraz, pour vous donner un ordre d'idées.

Detective-Comics-937-CoverDetective Comics #937

DC Comics • Par James Tynion IV & Alvaro Martinez • $2.99
Voici le premier épisode de Detective Comics sur lequel je n'ai rien à redire. Batman y est caractérisé comme il faut et la menace de l'armée des Batmen est bien amenée et concrète. Mais, la force de l'épisode réside dans la partie la plus courte de l'histoire, celle consacrée à l'équipe. James Tynion IV montre l'utilité de la Batfamily, Bruce leur révèle ses moindres secrets, notamment des bases hors-normes qui leur seront utiles au cas où. Le scénariste en profite pour redorer le blason de Tim Drake, personnage plutôt égratigné par New 52, passé d'un personnage fort intéressant à complètement insipide. Ici, nous retrouvons le nerd sympathique et plein de ressources. Alvaro Martinez a un trait assez irrégulier concernant les personnages mais sa mise en scène est bluffante comme le démontre la scène d'évasion de Batman.

wonder-woman-3-coverWonder Woman #3

DC Comics • Par Greg Rucka & Liam Sharp • $2.99
Dans ce deuxième épisode de Lies, l'un des deux arcs en cours de Greg Rucka sur Wonder Woman, l'Amazone est obligée de faire appel à son ennemie, Cheetah, afin de retrouver quelque chose qu'elle a perdu. L'histoire se focalise sur la relation entre les deux femmes. On retrouve ainsi l'ambiance si étrange du premier épisode avec des dialogues qui n'en sont pas jusqu'au moment où Wonder Woman étale ses sentiments auprès de Cheetah. Il s'agit d'un moment de pur émotion et pourtant d'une grande sobriété. En parallèle, nous découvrons la suite de l'histoire de Steve Trevor qui rejoint déjà celle de Wonder Woman. Les explications ne devraient pas tarder. En tout cas, d'un point de vue graphique, Liam Sharp est incroyable. C'est sombre, certes, mais onirique à la fois.

The-Flash-003-CoverThe Flash #3

Marvel Comics • Par Joshua Williamson & Carmine Di Giandomenico • $2.99
Selon moi, c'est la bonne surprise de Rebirth, The Flash est tout simplement passionnant bien que le style d'écriture de dialogues Joshua Williamson soit un peu lourd par moment. Mais, l'intrigue est incroyable ! Keystone City est victime de ce que j’appellerai une épidémie. Seul Flash peut aider les victimes à la surmonter, à défaut de les soigner. Ainsi, l'épisode est fait en sorte que le héros en prenne conscience et accepte cette tâche sauf que la fin est cruelle pour le héros. Tout ce que Williamson construisait est volontairement balayé d'un coup d'un revers de main (très rapide). L'émotion est palpable et la menace est réelle. Vivement la suite !

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs