The Mighty Blog

Reviews Express

Justice League #2, Justice League #3, The Flash #4, Detective Comics #938

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur DC Comics avec cinq séries : Justice League, Detective Comics et The Flash.

justice-league-002-coverJustice League #2

DC Comics • Par Bryan Hitch & Tony Daniel • $2.99
La Justice League est face à un danger mondial : une invasion qui semble être extraterrestre. Pour la première fois dans la série de Bryan Hitch et de Tony Daniel, les membres de l'équipe sont ensemble. Sauf un membre puisque Batman ne lui fait pas confiance. Bien évidemment, il sera contraint de lui demander d'agir à ses côtés. L'épisode est peu passionnant, les dessins de Daniel peu inspirés puis, forcément, l'intrigue fait penser à celle du premier arc de JLA de Grant Morrison et Howard Potter mais en nettement moins intéressant. Le tout servi avec un pseudo-suspens si oui ou non, Batman va demander de l'aide à Superman.

justice-league-003-coverJustice League #3

DC Comics • Par Bryan Hitch & Tony Daniel • $2.99
L'épisode suivant n'est guère mieux. Hitch sépare à nouveau ses troupes qui passent le plus clair de leur temps à lancer des rayons dans des hordes de zombis/infestés/trucs. Pourtant, il y a une chose de bien dans cet épisode, le travail fait sur Superman. Batman est ainsi témoin d'un instant de vie privée du super-héros lorsqu'il décide de dire au revoir à sa famille. Bien que jusque-là la méfiance de Batman était plutôt lourde mais elle trouve ici un certain intérêt. Ce qui n'empêche pas que le reste de l'histoire est sans saveur. Wonder Woman est en solo parce qu'elle est bad-ass, Aquaman est en solo parce qu'il est bad-ass, les autres passent leur temps à envoyer des rayons et parler par communicator. superman est en solo parce qu'il est super-fort. Et, Batman n'est pas vu à l'action mais il sera en solo dans peu de temps parce qu'il est Batman. Rien de bien neuf, rien de bien passionnant, quelques belles pages par Daniel, d'autres bien moches.

the-flash-004-coverThe Flash #4

Marvel Comics • Par Joshua Williamson & Neil Googe • $2.99
Selon moi, c'est la bonne surprise de Rebirth, The Flash est tout simplement passionnant bien que le style d'écriture de dialogues Joshua Williamson soit un peu lourd par moment. Mais, l'intrigue est incroyable ! Keystone City est victime de ce que j’appellerai une épidémie. Seul Flash peut aider les victimes à la surmonter, à défaut de les soigner. Ainsi, l'épisode est fait en sorte que le héros en prenne conscience et accepte cette tâche sauf que la fin est cruelle pour le héros. Tout ce que Williamson construisait est volontairement balayé d'un coup d'un revers de main (très rapide). L'émotion est palpable et la menace est réelle. Vivement la suite !

detective-comics-938-coverDetective Comics #938

DC Comics • Par James Tynion IV & Alvaro Martinez • $2.99
L'arc se termine bien mieux qu'il n'a commencé. D'ailleurs, cet épisode commence avec un flashback très bien trouvé, efficace et touchant permettant de mieux cerner la motivation de Batwoman et de l'ennemi derrière l'armée de Batmen. Certains personnages brillent réellement. Clairement, Batwoman, Red Robin et Spoiler sont les préférés de James Tynion IV et leurs apparitions sont efficaces et motivent à continuer la série. Malheureusement, Orphan n'est coltinée qu'à une version simplifiée de Wolverine - donc Ripclaw de Cyberforce, un personnage qui fonce dans le tas, Clayface est un tank qui ne fait que frapper et Batman semble déjà ne plus avoir sa place au sein du groupe qu'il a constitué (ce qui peut être un bon point). Alvaro Martinez est complètement à l'aise sur la série. Il a un côté Chris Burhnam qui ne me déplaît pas. Bref, malgré ses imperfections, Detective Comics est tout de même une bonne lecture. J'espère que le prochain arc corrigera les petites fautes.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs