The Mighty Blog

Reviews Express

Extraordinary X-Men #13, Uncanny Avengers #13, Captain America: Sam Wilson #12, Captain America: Steve Rogers #4

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur Marvel Comics avec quatre séries : Extraordinary X-Men, Uncanny Avengers, Captain America: Sam Wilson et Captain America: Steve Rogers.

extraordinary-x-men-013-coverExtraordinary X-Men #13

Marvel Comics • Par Jeff Lemire & Victor Ibanez • $3.99
Magik et Storm sont parties à la recherche de Sapna, la jeune mutante qu'Illyana a prise sous son bras. Pendant ce temps-là, Nightcrawler et Iceman recherchent Colossus. Et, finalement, rien n'avance. Les premières combattent un groupe d'ennemi au charisme nul, les seconds ont à faire à un culte assez peu dangereux. Et, quelle surprise de taille en fin d'épisode ! Nous avons le droit à la couverture du prochain épisode dévoilée il y a trois mois. La série propose trop d'intrigues mais aucune ne perce vraiment et arrive à captiver. En plus, les personnages sont pour la plus part détestable, surtout Nightcrawler qui se la joue Wolverine mais s'avère être aussi fin que Shatterstar écrit par Rob Liefeld, et Forge qui s'autorise à faire subir aux autres ce qu'ils lui font subir (leur parler comme à des chiens). En plus, d'une une grosse déception, Extraordinary X-Men est la série Marvel la moins intéressante que je suis.

Uncanny Avengers (2015-) 013-000Uncanny Avengers #13

Marvel Comics • Par Gerry Duggan & Ryan Stegman • $3.99
Parfois, j'ai l'impression que les scénaristes ne sont pas au courant de ce qui se passe dans les autres séries. Ainsi, Gerry Duggan donne l'impression que Steve Rogers est le personnage que l'on connaissait avant. Sauf qu'il a changé. Du coup, l'histoire autour de la divination d'Ulysse fonctionne à moitié. Si encore Captain America se sentait menacé par la guerre de Cable mais, il semble jouer au bon petit soldat. La première partie, quant à elle, s'intéresse à Deadpool mais je me dis que Duggan aurait très bien pu placer ce passage dans la série solo du mercenaire. C'est un peu du n'importe quoi mais c'est fait avec sobriété, du coup, c'est plutôt sympathique. Par contre, les dessins de Ryan Stegman varient trop souvent. Les personnages changent de tête d'une case à l'autre et ce n'est pas toujours au même niveau de qualité.

captain-america-sam-wilson-012-coverCaptain America: Sam Wilson #12

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Daniel Acuña • $3.99
Après deux critique d'épisodes décevants, passons à deux (très) bons. Sam Wilson est au milieu d'un conflit qui se passe dans la rue. Il est littéralement au milieu, entre les super-flics Americops et les gens qui manifestent menés par l'ex-Avengers et New Warrior, Rage. La tension est tellement forte que cela ne peut que exploser. En parallèle, les financiers derrière le projet Americops demandent à U.S. Agent de récupérer le bouclier que Sam Wilson "refuse de rendre", comme le prétend la fachosphère sur Internet. Si l'histoire de Nick Spencer est excellente - toujours avec des dialogues incisifs, je retiens surtout les dessins de Daniel Acuña, c'est beau et dynamique. Les scènes de dialogues se lisent comme rien. Et puis, la couverture est tout simplement magnifique. Bref, c'est passionnant et beau.

Captain-America---Steve-Rogers-004-CoverCaptain America: Steve Rogers #4

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Javier Pina • $3.99
En écrivant les deux séries Captain America, Nick Spencer joue beaucoup avec le statut des deux personnages. Si pour les Républicains, Sam Wilson est un traître, Steve Rogers est un héros. Pourtant, cet épisode nous prouve que le second n'est pas aussi bon que son ami (au cas où nous en doutions). Captain America montre qu'il est déterminé pour venir à bout de l'Hydra de Red Skull et il met en place une nouvelle stratégie. Rogers n'a aucune limite. Je trouve ça un peu dommage tout de même que l'histoire de Civil War II ne prenne pas plus d'importance dans ce numéro. Spencer nous explique tout de même pourquoi Captain America préfère rester en retrait (pour le moment ?). En plus de ça, le scénariste nous fait un état des lieux des autres protagonistes du cross-over Avengers: Standoff, des personnages qui auront certainement leur rôle à jouer dans l'histoire passionnante que construit Spencer.