The Mighty Blog

Savage Dragon #202

Comme vous devez le savoir, je suis un grand fan de Savage Dragon. Faut dire que son auteur, Erik Larsen, ne manque d'originalité pour renouveler sa série. Mais au-delà de ça, cet épisode propose un véritable exercice de style que l'auteur s'est imposé.

La vie privée de Malcolm Dragon est devenue très compliquée. Après avoir fait un plan cul avec sa demi-sœur Angel, voilà que Maxine, sa copine, invite dans le foyer de son ex son petit-ami, Tierra, qui vient de rompre avec son mari, l'ex d'Angel et meilleur ami de Malcolm. Pourtant, cela dégénère assez vite en orgie mais les rancœurs de chacun restent et Malcolm et Maxine vont prendre une décision importante.

Tout ce pan de l'évolution du personnage prend une proportion importante dans l'épisode. Il s'agit surtout pour Larsen de mettre son héros dans une position inconfortable afin qu'il soit confronté à cette décision, à se comporter comme un adulte. Ou pas. Je vous laisserai juge de cela en lisant l'épisode.

Mais cet épisode ne repose pas uniquement sur les amourettes de Malcolm puisque Larsen continue à s'intéresser à la menaçante Dart. Elle revient sur la révélation faite lors du précédent épisode mais aussi sur ce qui l'a motivée à attaquer le laboratoire - et à y retourner.

C'est un épisode somme tout classique pour The Savage Dragon - à savoir il se passe beaucoup de choses. Dans le fond, puisque la forme a quelque chose de particulier qui a demandé beaucoup de travail au dessinateur. Il a décidé de, je le cite, "répondre bêtement à un mème d'internet" (ci-dessous) de Batman giflant Robin qui prétend que sur une page de 9 cases, il ne peut pas avoir de grandes cases. L'auteur répond bêtement "si, il suffit de dessiner les autres plus petites".

batman-meme-124249

Ainsi, l'épisode est uniquement composé de pages composées de 9 cases avec un "big shot" sur chacun d'entre eux (cf l'ensemble des pages ci-dessous). Ce qui donne un découpage particulier mais permettant également l'auteur d'oser des plans qu'il ne privilégie pas habituellement.

10924652-10204841829938868-3894352894628751691-o-124248

J'avoue que sur la scène d'action dans laquelle de nombreux personnages s'affrontent, c'est un peu le bordel. Mais, comme je l'écrivais ci-dessus, sur les scènes de dialogue, Larsen trouve une dynamique forçant les champs, les contre-champs et les cadrages serrés. Quant aux scènes de sexe, aucun problème, on les lit fluidement.

C'est un véritable travail d’orfèvre que Larsen a fait et il me semble important d'en parler parce que le dessinateur aime se mettre en danger et offrir ce genre d'épisodes dans lesquels il se lance des défis - comme le #199 composé uniquement de double-pages.

Savage-Dragon-202-CoverSavage Dragon #202

Image Comics • Par Erik Larsen • $3.99
Le travail fourni par Larsen ne peut qu'être noté surtout qu'au-delà de l'exercice de style, il arrive à continuer à faire avancer ses personnages vers des horizons inattendus. Il s'agit tout de même d'un épisode que je ne conseille pas à ceux qui souhaiteraient se lancer dans la série puisqu'il fait référence à de nombreux éléments du passé du jeune héros. Bon, en même temps, si vous êtes (bi-)curieux, laissez-vous tenter, c'est du bon !