The Mighty Blog

Savage Dragon #212

Dans cet épisode de Savage Dragon, Malcolm combat des Demonoïds pendant que sa femme et sa demi-sœur discutent des événements qui viennent de se passer. Erik Larsen tient son lecteur en haleine avec un rythme des plus efficaces.

Il y a une chose qui m'a choqué dans cet épisode : la colorisation. J'espère de Nikos Koutsis ne continuera pas ainsi, ses couleurs sont datées me rappelant le pire du début d'Image Comics. En plus, les couleurs numériques viennent à écraser le trait de Larsen bousillant des visages et des postures. Alors qu'habituellement, il n'y a aucun soucis de ce côté-là. En tout cas, nous avons la preuve qu'une mauvaise colorisation peut gâcher la lecture.

Pour le reste, Larsen fait du Larsen et c'est pour cela que c'est bon ! Nous avons Maxine qui déballe toutes les dernières informations à Angel sans prendre aucunes pincettes. La femme de Malcolm est difficile à cerner mais plus l'histoire avance plus j'ai l'impression que la jeune fille tente d'isoler son mari afin de l'avoir pour elle toute seule. Je me trompe peut-être, comme je le précisais, elle a un caractère hors-norme mais cela fait plusieurs fois que le scénariste disperse des petites remarques qui pourraient nous laisser penser cela. À voir.

Les scènes entre les deux filles - qui mènent à la surprise finale - est entrecoupée d'une scène de combat entre Dragon et un Demonoïd qui protège sa famille. Non seulement, il s'agit d'action comme Larsen aime nous en servir mais en plus, il propose de l'humour grâce à la situation qui se répète. Ça marche très bien et cela permet d'avoir un rythme soutenu. Bien évidemment, ce simple fait n'est pas inutile. Le scénariste prévoit forcément quelque chose de ce côté-là.

savage-dragon-212-coverSavage Dragon #212

Image Comics • Par Erik Larsen • $3.50
Pas la peine de vous dire que j'ai aimé l'épisode, c'est souvent le cas avec Savage Dragon. Par contre, j'espère que Koutsis ne continuera pas de coloriser de la sorte, c'est vraiment moche.