The Mighty Blog

Secret Avengers #1

Encore un relaunch pour Secret Avengers, la série qui a vu défiler des auteurs prestigieux et a su garder un niveau de qualité constant. Après sa dernière version qui était centrée sur l'équipe black-ops du S.H.I.E.L.D., Ales Kot reprend le titre en main et envoie l'équipe...dans un salon de beauté.

Les précédentes versions du titre n'avaient jamais été incroyables, mais se laissaient quand même lire. L'idée de l'équipe secrète marchait bien et a donné de bonnes histoires, mais était logiquement vouée à évoluer. C'est ce qu'on a dans ce numéro, avec l'équipe divisée en trois. Pendant que Nick Fury Jr. et Coulson sont dans l'espace, Maria Hill gère sa nouvelle recrue (M.O.D.O.K.). Black Widow et Spider-Woman sont quant à elle au repos, mais bien vite perturbées par Hawkeye... Ales Kot écrit trois intrigues qui se déroulent simultanément, mais réussit parfaitement à gérer le tout, et mérite des éloges rien que pour ça. Le numéro se lit d'une traite sans aucun temps mort, les personnages sont globalement bien écrits, il n'y a pas grand chose à reprocher de ce côté là.

Le problème avec ce numéro est plutôt dans le fait qu'il n'est pas surprenant. Alors qu'on attend beaucoup d'un numéro 1, il n'y a finalement pas d'effet de surprise ici. Les influences de la série sont visibles (le Hawkeye de Fraction est référencé d'une bien jolie manière), mais Kot peine à trouver sa marque sur la série, se contentant de reprendre ce qu'avait été le précédent titre. En dépit d'une excellente écriture, le numéro n'est pas vraiment incroyable et sert plus d'énorme introduction qu'autre chose.

Les dessins de Michael Walsh sont quant à eux très bons, avec un style bien reconnaissable, et sont aussi bons dans les scènes d'actions que les visages des personnages. Pas si loin du trait d'Aja sur Hawkeye, la partie graphique du numéro est irréprochable.

Secret Avengers (2014-) 001-000Secret Avengers #1

Marvel Comics • "Save the Empire" Par Ales Kot & Michael Walsh • $3.99
Premier numéro pas forcément brillant, Secret Avengers #1 prouve qu'Ales Kot est plus un narrateur qu'un scénariste. On espère que la série va décoller vite, vu que tous les élements sont là pour donner une excellente saga.