The Mighty Blog

Seven To Eternity #3

La nouvelle collaboration entre Rick Remender et Jerome Opeña a donné naissance à Seven To Eternity, une série de S-F qui nous emmène dans un monde complexe et qui est loin d'avoir livré tous ses secrets.

Adam Osiris est face au Mud King - ou le dieu des murmures, un être mystérieux qui règne sur le monde de Zhal. Le père Osiris la fuit des années mais, suite à sa mort, Adam a décidé de vendre son âme au roi en sachant pertinemment qu'il ne risquait pas grand chose puisqu'il est mourant. Mais, le Mud King ne se laisse pas avoir de la sorte... Au moment que Adam est sur le point de signer le pacte le liant à vie au Mud King arrivent les Mosak Knights qui font tout exploser.

L'épisode s'ouvre sur un flashback nous dévoilant une partie du passé de Adam, alors que son frère est mourant et que sa mère veille sur eux. Mais, l'épisode revient rapidement sur le présent nous plaçant en plein cœur de l'affrontement entre les Mosak Knights et les soldats du Mud King. Ainsi, nous découvrons ceux que je présentais comme des super-héros au précédent épisode et leur détermination à mettre un terme au règne du dieu des murmures.

En fait, il ne se passe pas grand chose dans cet épisode. Le flashback apporte de la profondeur au contexte mais il reste trop superficiel pour donner envie d'en découvrir plus à lui tout seul. La fin est assez peu étonnante mais fait avancer l'histoire vers la concept de "Sept vers l’Éternité" qui n'était pas bien clair jusque-là.

Cela n’empêche pas que si le lecteur adhère à ce qui est mis en place, il va passer du bon temps et reviendra certainement au prochain épisode. Ma critique n'en est pas une lorsque nous connaissons le "système Image" et les œuvres de Rick Remender, il faut souvent passer le cap du premier arc afin d'avoir une idée plus claire de ce que nous lisons. J'ai peu hâte de voir où tout cela va parce que c'est un peu nébuleux. Par contre, je n'ai pas l'impression que Remender nous ressort sa recette fétiche et qu'il essaie de nouvelles choses dans sa narration. Par exemple, ici, il n'y a pas de fuite vers l'avant, l'affrontement est frontal. Il y a du désespoir dans ces actes héroïques - enfin si les Mosak Knights sont bien des héros - et la formule s'intéresse autant à l'humain qu'au contexte.

Seven To Eternity #3

Image Comics • Par Rick Remender & Jerome Opeña • $3.99
L'histoire est toujours captivante même si le but de la série est un peu nébuleux. En tout cas, Remender et Opeña se font plaisir avec une grosse baston efficace aux relents dramaturgiques.